..Et le pape Fran­çois veut un «ave­nir de paix» pour les mi­grants

Watani Francophone - - الصفحة الأمامية -

Le 1er Jan­vier 2018, après la messe so­len­nelle cé­lé­brée en la Ba­si­lique Saint- Pierre, le Pape Fran­çois a prié l’An­gé­lus avec les fi­dèles et les pè­le­rins réunis nom­breux sur la Place St Pierre, mal­gré une pluie per­sis­tante.

SSa éga­le­ment sou­hai­té une «bonne an­née de paix» à tous, rap­pe­lant que ce pre­mier jour de l’an­née était aus­si l’oc­ca­sion de fê­ter la Jour­née mon­diale de la paix cé­lé­brée chaque 1er jan­vier par le Va­ti­can.

Le pape a fait de la dé­fense des mi­grants l’un des thèmes prin­ci­paux de sa pa­pau­té. Sa pre­mière bé­né­dic­tion de l’An­ge­lus, lun­di 1er jan­vier, a ain­si été une nou­velle oc­ca­sion pour le sou­ve­rain pon­tife d’ap­pe­ler les fi­dèles ca­tho­liques à prier pour un ave­nir de paix en 2018, no­tam­ment pour les mi­grants et ré­fu­giés.

De­vant 40 000 fi­dèles ras­sem­blés place Saint-Pierre à Rome, le chef de l’Eglise ca­tho­lique a ain­si sou­li­gné que les mi­grants et les ré­fu­giés cher­chaient avant tout un en­droit pour vivre à l’écart des guerres ou de la mi­sère.

«Beau­coup d’entre eux sont dis­po­sés à ris­quer leur vie au long d’un voyage qui, dans la plu­part des cas, est aus­si long que pé­rilleux; ils sont dis­po­sés à su­bir la fa­tigue et les souf­frances, à af­fron­ter des clô­tures de bar­be­lés et des murs dres­sés pour les te­nir loin de leur des­ti­na­tion», a-t-il dit.

SS a rap­pe­lé qu’il était im­por­tant que tous s’en­gagent à leur as­su­rer un ave­nir de paix «qui est un droit pour tous». «N’étei­gnons pas l’es­poir dans leurs coeurs, n’étouf­fons pas leurs at­tentes de paix», a lan­cé le pape ar­gen­tin aux mil­liers de fi­dèles ras­sem­blés place Saint-Pierre.

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.