Cé­lé­bra­tion au Mu­sée Copte de l'en­trée de la Sainte Fa­mille en Egypte

Watani Francophone - - aالصفحة الأمامي - Ra­fik Ba­ra­cat

Sa Sain­te­té le Pape Ta­wa­dros II a as­sis­té à la cé­lé­bra­tion de l'en­trée de Jé­sus Ch­rist et de la Sainte Fa­mille en Egypte, or­ga­ni­sée par l'As­so­cia­tion pour la re­nais­sance du pa­tri­moine na­tio­nal égyp­tien "Neh­ra" en col­la­bo­ra­tion avec le Mu­sée Copte et en pré­sence de plu­sieurs mi­nistres et gou­ver­neurs, ain­si que de nom­breux dé­pu­tés et am­bas­sa­deurs.

Au dé­but de la cé­ré­mo­nie, l’hymne na­tio­nal a été en­ton­né. Pre­nant en­suite la pa­role, l’émi­nent égyp­to­logue Dr Was­sim al-Sis­si a adres­sé ses re­mer­cie­ments au Pape Ta­wa­dros II d'Alexan­drie et tous les mi­nistres, les gou­ver­neurs et les par­ti­ci­pants à la cé­lé­bra­tion, sou­li­gnant que les en­sei­gne­ments du Ch­rist se sont éten­dus à tra­vers l'his­toire et en ses en­sei­gne­ments en­vi­ron 2 mil­liards de per­sonnes croient, outre le res­pect et l'ap­pré­cia­tion des masses du monde de sa per­sonne et ses pa­roles.

AL-Sis­si a ex­pli­qué qu’un grand nombre de poètes ont par­lé de la ve­nue de la Sainte Fa­mille en Egypte avec tout amour et fier­té.

De sa part, Dr. Kha­led al-Ana­ni, mi­nistre des An­ti­qui­tés, a dé­cla­ré que l'État ac­corde un in­té­rêt in­tense à la do­cu­men­ta­tion du tra­jet de la Sainte Fa­mille en Egypte et son ins­crip­tion sur la liste pa­tri­mo­niale de l'UNES­CO, no­tant la for­ma­tion d'un co­mi­té scien­ti­fique en co­opé­ra­tion avec les au­to­ri­tés concer­nées pour do­cu­men­ter le cours de ce voyage.

Dr al-Ana­ni a in­di­qué que l’Egypte cé­lèbre le pre­mier Juin chaque an­née l’en­trée de la Sainte Fa­mille en Egypte, qui est te­nue le 24 Ba­chans se­lon le ca­len­drier copte, mois dé­ri­vé de Khon­sou dieu de Thèbes, en sou­li­gnant que la Sainte Fa­mille a vé­cu pen­dant plus de trois ans et de­mi en Egypte et a tra­ver­sé 25 sites dans tout le pays.

Il a ajou­té que le mi­nis­tère des An­ti­qui­tés, en co­or­di­na­tion avec l'Eglise égyp­tienne, a ache­vé le dé­ve­lop­pe­ment et la res­tau­ra­tion de nom­breuses églises, des mo­nas­tères et des zones de pro­jets ar­chéo­lo­giques dans la tra­jec­toire du voyage.

Il a sou­li­gné que la cé­lé­bra­tion au mu­sée copte, qui a été fon­dé en 1910 et com­prend des mil­liers d'ob­jets rares, re­flète un mes­sage im­por­tant qui confirme l'es­prit de to­lé­rance en Egypte, vu que la fa­çade du mu­sée est la même que celle de la mos­quée Al-Aq­mar de la rue El-Moezz, outre sa pré­sence dans le com­plexe des re­li­gions dans la zone du Vieux Caire.

De son cô­té, Dr Ra­nia al-Ma­shat, mi­nistre du Tou­risme, a rap­pe­lé qu’en ce jour du pre­mier siècle de notre ère, l’Egypte a été bé­nie par la vi­site de la Sainte Fa­mille, et dans chaque site qu’elle a vi­si­té une église a été construite pour com­mé­mo­rer cet heu­reux évé­ne­ment.

Al-Ma­shat a dé­cla­ré que l'Etat di­ri­gé par le pré­sident Ab­del Fat­tah al-Sis­si est in­té­res­sé à faire re­vivre le tra­jet de la Sainte Fa­mille, où a été for­mé un co­mi­té char­gé de tra­vailler pour at­teindre cet ob­jec­tif, et qu'à tra­vers ce co­mi­té for­mé par le Pre­mier mi­nistre il a été pos­sible d'aug­men­ter l'efficacité de la tra­jec­toire de la Sainte-Fa­mille, en ayant ache­vé l’amé­na­ge­ment de 5 sites de ce voyage.

Elle a ajou­té que le mi­nis­tère du Tou­risme est prêt à re­ce­voir toutes les dé­lé­ga­tions tou­ris­tiques, et que pen­dant le mois de Juin se­ra ac­cueillie la première dé­lé­ga­tion de pè­le­ri­nage tou­ris­tique sur le che­min de la Sainte Fa­mille en Egypte.

Pour sa part, Dr Mous­ta­fa el-Fé­ki, di­rec­teur de la Bi­blio­thèque d'Alexan­drie, a in­di­qué que le Pape Fran­çois, lors de sa vi­site en Egypte ré­cem­ment, a af­fir­mé que sa pré­sence est un pè­le­ri­nage dont il est fier, et que Jé­sus-Ch­rist est le pre­mier ré­fu­gié en Egypte et son his­toire hu­ma­ni­taire est source de fier­té pour tout être hu­main, ajou­tant que le Pape a sou­li­gné que l'Egypte qui a nour­ri le monde au mo­ment de la fa­mine est ca­pable de nour­rir le monde de sé­cu­ri­té à l'ombre de sa guerre contre le ter­ro­risme.

El-Fé­ki a si­gna­lé que l'Egypte est un pays riche qui pos­sède de nom­breux mo­nu­ments de dif­fé­rentes ci­vi­li­sa­tions, et qu’elle a été et res­te­ra le pays des re­li­gions, no­tant que la Bi­blio­the­ca Alexan­dri­na éta­bli­ra le Mu­sée des re­li­gions au Pa­lais de la Prin­cesse Kha­di­ja à Hel­wan, ajou­tant que cette soi­rée (de la cé­lé­bra­tion) est une nuit ca­rac­té­ris­tique dans l'his­toire de l'Egypte

En­suite, la Fon­da­tion «les pou­voirs souples» a pré­sen­té un spec­tacle ar­tis­tique com­pre­nant une va­rié­té de can­tiques, sui­vi d'un bal­let in­car­nant le voyage de la Sainte Fa­mille en Egypte, sui­vi par un film documentaire sur la tra­jec­toire du voyage

Pre­nant en­suite la pa­role, Mou­nir Ghab­bour, pré­sident de la Fon­da­tion «Neh­ra» pour la re­vi­vi­fi­ca­tion du pa­tri­moine na­tio­nal égyp­tien, a dé­cla­ré que l'Egypte est le pays de la sé­cu­ri­té et la Fon­da­tion a com­men­cé la pro­mo­tion de la voie de la Sainte Fa­mille de­puis sa créa­tion en 1998 en éta­blis­sant cer­tains sites pour re­ce­voir les dé­lé­ga­tions, no­tant que dans le troi­sième mil­lé­naire, coïn­ci­dant avec la vi­site du Pape Jean Paul II, quand il est des­cen­du de l'avion, il a em­bras­sé la terre pure d'Egypte et a dit qu’il était ve­nu en pè­le­ri­nage et cette pa­role s’est ré­pé­tée lors de la vi­site du Pape Fran­çois en 2017.

Ghab­bour a af­fir­mé que nous avons déses­pé­ré­ment be­soin d'ache­ver le dé­ve­lop­pe­ment du tra­jet de la Sainte Fa­mille en une an­née au plus tard et faire la pro­mo­tion de ce voyage à tra­vers les en­tre­prises de tou­risme in­ter­na­tio­naux.

Il a sou­li­gné que ce pro­jet ne peut être réa­li­sé sans le soutien de l'État et les mi­nis­tères concer­nés, ce qui n’est pas de­ve­nu étrange pour la di­rec­tion po­li­tique après ce que nous avons vu des réa­li­sa­tions des pro­jets na­tio­naux à l'époque du pré­sident Ab­del Fat­tah al-Sis­si qui croit aux pro­jets na­tio­naux.

La cé­ré­mo­nie s’est conclue avec un dis­cours pro­non­cé par Sa Sain­te­té le Pape Ta­wa­dros qui a adres­sé ses fé­li­ci­ta­tions en ces jours sa­crés et le mois bé­ni de jeûne du Ra­ma­dan et le jeûne des Apôtres, qui a com­men­cé pour l'Eglise copte. Il a te­nu aus­si à sa­luer tous les ef­forts de l’Etat dans le do­maine de la re­nais­sance du voyage de la Sainte-Fa­mille.

Il a in­di­qué que tous doivent sa­voir que le Ch­rist est ve­nu en Egypte avant que le chris­tia­nisme n’y vienne, vu que le Ch­rist est ve­nu dans les pre­mières an­nées après sa nais­sance alors que Saint Marc, fon­da­teur de l'Eglise égyp­tienne, y est ve­nu au mi­lieu du pre­mier siècle de notre ère.

SS le Pape a fait sa­voir que le nom de l'Egypte est ré­pé­té plus de 700 fois dans la Bible et ce­la si­gni­fie que nous vi­vons sur une terre sainte ayant sa va­leur, sa di­men­sion his­to­rique et son ori­gi­na­li­té et ce­ci est une source de fier­té pour nous. D’où, se­lon le Pape, la cé­lé­bra­tion de l’en­trée de Jé­sus-Ch­rist dans la terre d'Egypte est une fête bé­nie pour tous les Egyp­tiens, ce n’est pas seule­ment la fête de l'Eglise égyp­tienne mais une fête na­tio­nale, une fête his­to­rique.

Le Pape a in­di­qué la cé­lé­bra­tion de cette fête dans les li­mites de l’église copte le pre­mier Juin chaque an­née comme men­tion­né par les ora­teurs et il se­rait très ap­pro­prié de faire re­vivre l'idée du tra­jet et la re­lance de ce tra­vail pour les grands pro­jets que nous avons en­ten­du et vu à l'écran dont a par­lé M. Mou­nir Ghab­bour avec son amour, son in­té­rêt et son in­sis­tance que ces pro­jets ali­men­te­ront le plan éco­no­mique et sur le plan du tou­risme et de la di­men­sion so­ciale, ce qui ai­de­ra au re­dres­se­ment du nom de l'Egypte dans le monde.

SS a in­di­qué qu’il rêve du jour où le pre­mier Juin se­rait une fête na­tio­nale en Egypte par­mi les sai­sons des fêtes égyp­tiennes.

Le Pape a in­di­qué que dans l'ex­pres­sion po­pu­laire, nous di­sons "Amar Ya Masr" (Edi­fiée O Egypte) nous di­sons tou­jours ce mot et cette édi­fi­ca­tion n’est pas seule­ment des choses ma­té­rielles mais aus­si les bé­né­dic­tions que Dieu verse sur nous et notre chère Egypte. La cé­ré­mo­nie s’est clô­tu­rée par le can­tique in­ti­tu­lé «Bé­nie sois-tu Egypte».

SS le Pape Ta­wa­dros pro­non­çant son al­lo­cu­tion aux cô­tés de Mou­nir Ghab­bour

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.