Pas­ti­chez les sites In­ter­net pour éton­ner vos amis

En quelques clics, Clone Zone vous in­vite à dé­tour­ner n’im­porte quelle page Web.

01net - - SOMMAIRE - ALM

Vous ai­mez l’es­prit du Go­ra­fi.fr qui diffuse ses fausses in­fos et ca­nu­lars sur la Toile ? Ou ce­lui de l’équipe de Ja­lons qui a pu­blié en kiosque des titres comme L’Aber­ra­tion ou France Dé­mence ? Ré­jouis­sez-vous, le site Clone Zone in­vite à don­ner libre cours à votre verve pa­ro­dique en imi­tant à la per­fec­tion n’im­porte quelle page Web. Tous les élé­ments qui la com­posent, texte et photos, peuvent être rem­pla­cés avec une fa­ci­li­té dé­con­cer­tante tout en pré­ser­vant l’as­pect du site de ré­fé­rence. Un ou­til idéal pour adres­ser un clin d’oeil à un proche à l’oc­ca­sion de son an­ni­ver­saire... Mais aus­si, se­lon les créa­teurs du ser­vice, pour édu­quer le re­gard et la vi­gi­lance des in­ter­nautes en leur prou­vant par l’exemple que n’im­porte qui peut se lais­ser fa­ci­le­ment abu­ser.

ƒTAPE 1

Choi­sis­sez le site à dé­tour­ner

En­trez l’URL du site (http://clo­ne­zone.link) dans la barre d’adresse de votre na­vi­ga­teur. L’in­ter­face rap­pelle celle d’un cé­lèbre mo­teur de re­cherche au lo­go co­lo­ré. Comme sur la page prin­ci­pale de Google, les com­mandes et les me­nus sont re­grou­pés en haut à droite de l’écran. Ou­vrez un compte sur le ser­vice en cli­quant sur le bou­ton Lo­gin, puis sur Si­gn up. Sai­sis­sez votre nom ou un pseu­do, une adresse mail, un mot de passe et cli­quez sur la com­mande Si­gn up pour confir­mer votre ins­crip­tion. Re­ve­nez sur la page d’ac­cueil en choi­sis­sant Main. Ac­ti­vez Get Star­ted si­tué au centre de l’écran. Op­tez pour l’une des trois pla­te­formes pré­sé­lec­tion­nées afin de lan­cer un pre­mier dé­tour­ne­ment ou in­di­quez sim­ple­ment

son adresse dans le champ pla­cé en haut à gauche de l’écran. Cli­quez sur la com­mande Clone.

ƒTAPE 2

Chan­gez le titre d’un ar­ticle

Dans les deux cas, la page d’ac­cueil du site ap­pa­raît dans votre na­vi­ga­teur comme si de rien n’était. Seules dif­fé­rences : la barre d’adresse af­fiche http://clo­ne­zone.link/edit­clone et non l’URL du site, un bou­ton bleu Save clone fi­gure en bas à droite de l’écran. Pro­me­nez le cur­seur de la sou­ris sur la page Web. Les élé­ments sus­cep­tibles d’être mo­di­fiés sont en­tou­rés d’un cadre vert lorsque vous les sur­vo­lez. At­tar­dez­vous sur le titre d’un ar­ticle et lorsque le cadre vert ap­pa­raît, cli­quez sur le texte. Une barre de mise en forme prend place au-des­sus du bloc. Pour

l’ins­tant, sé­lec­tion­nez le texte en double-cli­quant et sai­sis­sez le nou­veau titre. Dans la barre de mise en forme, pas­sez-le en gras, en ita­lique ou sou­li­gnez-le. Vous pou­vez an­nu­ler la mise en forme ou la sai­sie à l’aide du rac­cour­ci Ctrl + Z.

ƒTAPE 3 Rem­pla­cez une image par une photo per­son­nelle

Pro­cé­dez ain­si pour tous les élé­ments texte du site, y com­pris les si­gna­tures, les titres de ru­briques, les ar­ticles, etc. Ne vous éloi­gnez pas des codes gra­phiques ori­gi­naux afin de pré­ser­ver le réa­lisme. Pour les images, Clone Zone se montre tout aus­si ac­com­mo­dant et pro­pose plu­sieurs mé­thodes de sub­sti­tu­tion. Dans tous les cas, cli­quez sur l’image vi­sée. Une phrase ap­pa­raît sur la

photo, en an­glais, qui vous in­vite à glis­ser l’un de vos cli­chés à l’em­pla­ce­ment de l’ori­gi­nal ou à choi­sir un fi­chier sur le disque dur en sé­lec­tion­nant sur la com­mande Click Here.

ƒTAPE 4 In­sé­rez un cli­ché dé­ni­ché sur In­ter­net

Mais il est éga­le­ment pos­sible d’af­fi­cher un vi­suel trou­vé sur le Web. En­re­gis­trez son URL dans le pres­se­pa­piers de Win­dows, puis co­piez-le dans la boîte de dia­logue bleue si­tuée au-des­sus de l’image à rem­pla­cer. Va­li­dez l’opé­ra­tion à l’aide du signe blanc à cô­té de la croix. Enfin, si vous n’avez pas en­core dé­ni­ché le vi­suel qui pour­rait se subs­ti­tuer à ce­lui du site, vous pou­vez sai­sir une re­quête dans le vo­let Google Images ap­pa­ru sur le bord droit de la fe­nêtre. Faites dé­fi­ler les ré­sul­tats de haut en bas et cli­quez sur la photo qui vous convient. Elle rem­place aus­si­tôt le vi­suel ori­gi­nal. Si le ré­sul­tat vous sa­tis­fait, confir­mez votre choix en ac­ti­vant le signe blanc à cô­té de la croix.

ƒTAPE 5 Sau­ve­gar­dez la ver­sion dé­tour­née

Une fois que vous avez mo­di­fié tous les élé­ments du site à votre sauce, il reste à le sau­ve­gar­der. Ac­ti­vez le bou­ton Save Clone en bas à droite. Une fe­nêtre ap­pa­raît in­di­quant la fu­ture adresse du site. Dans la der­nière par­tie, nom­mez votre pas­tiche, puis op­tez pour la com­mande Next. Vous pou­vez en­suite per­son­na­li­ser le titre du site et même ajou­ter une des­crip­tion. Cli­quez de nou­veau sur Next. Clone Zone vous pro­pose d’intégrer une vi­gnette qui se­ra as­so­ciée à votre pla­te­forme (glis­sez sim­ple­ment l’image à l’en­droit in­di­qué). Une fois ter­mi­né, co­chez la case d’ac­cep­ta­tion des condi­tions d’uti­li­sa­tion du ser­vice. Sé­lec­tion­nez Pu­blish ou sur le lien juste en des­sous pour sau­ve­gar­der et conti­nuer les mo­di­fi­ca­tions. Une der­nière fe­nêtre vous in­vite à par­ta­ger le site clo­né en vous connec­tant à vos comptes Fa­ce­book, Twit­ter ou Re­dit.

ƒTAPE 6

Gé­rez vos sites pa­ro­diques

Vous pou­vez éga­le­ment trans­mettre l’adresse de votre pas­tiche dé­fi­nie à l’étape pré­cé­dente par e-mail. Ou­vrir un compte Clone Zone vous au­to­rise à gé­rer dif­fé­rents pro­jets de dé­tour­ne­ment. De­puis la page d’ac­cueil du ser­vice, re­trou­vez vos sites dé­tour­nés avec la com­mande My Clones. Au bas de cha­cun d’entre eux fi­gure une série de trois bou­tons : De­lete pour le sup­pri­mer, Make pri­vate/Make pu­blic afin de chan­ger le sta­tut de par­tage et Edit qui vous in­vite à ac­cé­der à l’in­ter­face de mise en forme et à re­tou­cher votre oeuvre.

Amu­sez la ga­le­rie à coup sûr en re­loo­kant les pages d’un site Web pour me­ner vos amis en ba­teau. Cet exer­cice ré­vèle éga­le­ment com­bien il est fa­cile de trom­per son monde...

En­vie d’être le cham­pion d’un jour ? Le roi de la perche, c’est vous et pas Renaud La­ville­nie ! Sur une page Web qui re­late ses ex­ploits, sub­sti­tuez à sa photo l’une des vôtres et ré­écri­vez l’his­toire spor­tive.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.