CHASSE AU TRÉ­SOR À 20 000 LIEUX SOUS LES MERS

Or, ar­gent, zinc... les fonds ma­rins re­gorgent de mi­ne­rais pré­cieux. At­ti­rée par ce nou­vel el­do­ra­do, la so­cié­té ca­na­dienne Nau­ti­lus Mi­ne­rals va ex­ploi­ter en 2019, dans les eaux de la mer de Bis­mark, en Océa­nie, la pre­mière mine sous-ma­rine. Pour ce­la, ell

01net - - Le Mag - PAR VERONIQUE BOU­VET

Ru­ti­lants, ces mas­to­dontes en im­posent, et pas seule­ment par leur poids : 760 t à eux trois. Il au­ra aus­si fal­lu, pour créer ces ma­chines hors norme, un in­ves­tis­se­ment de 100 mil­lions de dol­lars. Et pas moins de cinq an­nées pour les mettre au point. Les in­gé­nieurs se sont ins­pi­rés de la tech­no­lo­gie des fo­rages pé­tro­liers en eaux pro­fondes et de celle de l’ex­trac­tion des mines à ciel ou­vert. Com­plé­men­taires, elles en­tre­ront en ac­tion suc­ces­si­ve­ment, com­man­dées du na­vire-usine.

1. AUXILIARY CUTTER Do­tée d’une tête flexible, cette ma­chine pré­pare le ter­rain pour ses équi­pières. Elle ef­fec­tue des mou­ve­ments de bat­tage de haut en bas, et de droite à gauche pour frac­tion­ner la roche de sur­face et ain­si éga­li­ser la zone d’in­ter­ven­tion. 2. BULK CUTTER L : 15,8 m – l : 6 m – H : 11,6 m – P : 250 t L : 14,2 m – l : 4,2 m – H : 6,8 m – P : 310 t Cette puis­sante fo­reuse prend la re­lève. Elle est char­gée de creu­ser en pro­fon­deur jus­qu’à at­teindre la roche qui contient les pré­cieux mi­ne­rais. Elle laisse der­rière elle un amon­cel­le­ment de roches désa­gré­gées.

L : 16,5 m – l : 6 m – H : 7,6 m – P : 200 t Il ne reste plus qu’à ré­cu­pé­rer les roches broyées, mé­lange de sable, de gra­vier et de vase. À l’aide de pompes, cet en­gin as­pire l’amas sul­fu­ré puis l’en­voie, par un tuyau flexible, au ba­teau-usine. Une fois à bord, le mi­ne­rai est ré­par­ti dans quatre fosses avant d’être trans­bor­dé dans les cales d’un na­vire mi­nier. Des­ti­na­tion la Chine pour trai­te­ment. 3. COLLECTING MA­CHINE

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.