Des drones sur des toits rou­lants

Grâce à des four­gons trans­for­més en pla­te­formes de dé­col­lage et d’at­ter­ris­sage pour pe­tits en­gins vo­lants, la li­vrai­son de mar­chan­dises se fe­ra plus ra­pi­de­ment, en ville comme à la cam­pagne.

01net - - Sommaire - JEAN-BER­NARD GAL­LOIS

Pour li­vrer tou­jours plus vite, des four­gons se trans­forment en pla­te­formes de dé­col­lage et d’at­ter­ris­sage pour pe­tits en­gins vo­lants.

L’e-com­merce est en pleine ex­pan­sion. Rien qu’en France, les ventes des sites mar­chands ont bon­di de 15 % l’an pas­sé, se­lon la Fé­dé­ra­tion du e-com­merce et de la vente à dis­tance. Du coup, les ca­mion­nettes de li­vrai­son pul­lulent sur nos routes. Mais il est dif­fi­ci­le­ment en­vi­sa­geable d’aug­men­ter in­dé­fi­ni­ment leur nombre ou la fré­quence de leurs ro­ta­tions. Construc­teurs et trans­por­teurs ré­flé­chissent donc à une so­lu­tion ori­gi­nale : as­so­cier les four­gons à des drones.

Duo ga­gnant. De­puis fin sep­tembre, Mer­cedes-Benz teste cette com­bi­nai­son à Zu­rich (Suisse), en par­te­na­riat avec Si­roop, un cy­ber­mar­chand lo­cal. Deux vans de la marque al­le­mande ont été amé­na­gés pour ser­vir de pla­te­formes d’at­ter­ris­sage et de dé­col­lage mo­biles aux en­gins vo­lants. Le prin­cipe est simple. Les pro­duits­com­man­dé­sen­ligne, dont le poids to­tal ne doit pas ex­cé­der 2 ki­los, sont char­gés dans un qua­dri­co­ptère. Ce­lui-ci dé­colle de l’en­tre­pôt et re­joint au­to­ma­ti­que­ment l’un des quatre points de ren­dez-vous pré­dé­fi­nis, en ville, où l’at­tend la ca­mion­nette. Équi­péed’un­sys­tè­me­de­na­vi­ga­tion très pré­cis, cette der­nière

guide l’ap­pa­reil, qui se pose sur son toit. Le chauf­feur n’a plus qu’à char­ger le co­lis et à le por­terà­son­des­ti­na­taire,si­tué à proxi­mi­té. “Nous de­vrions ain­si être ca­pables de ser­vir nos clients bien plus ra­pi­de­ment”, se ré­jouit Pe­ter Rohn, di­rec­teur des opé­ra­tions chez Si­roop. La pro­chaine étape du pro­jet se­ra de sup­pri­mer les points de ren­dez-vous. Les vans se­ront alors ap­pro­vi­sion­nés par des drones pen­dant leur tour­née en ville.

En Flo­ride, le géant mon­dial du trans­port UPS teste aus­si l'as­so­cia­tion drone-ca­mion. Mais, cette fois, l’en­gin vo­lant dé­colle du four­gon pour por­ter un co­lis di­rec­te­ment à un client ha­bi­tant en zone ru­rale. Ce qui per­met au chauf­feur de conti­nuer sa route jus­qu’à sa pro­chaine des­ti­na­tion, où le drone le re­join­dra une fois sa tâche ter­mi­née. UPS y voit un ex­cellent moyen de di­mi­nuer les dis­tances par­cou­rues et, ain­si, la con­som­ma­tion en car­bu­rant. Le trans­por­teur a cal­cu­lé qu’en ré­dui­sant d’à peine 1,6 ki­lo­mètre le tra­jet quo­ti­dien de cha­cun de ses 66 000 li­vreurs, il éco­no­mi­se­rait en­vi­ron 50 mil­lions de dol­lars par an.

Pour désen­gor­ger les cir­cuits de li­vrai­son, tou­jours plus sol­li­ci­tés par l’e-com­merce, des drones vien­dront bien­tôt à la res­cousse des vé­hi­cules.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.