WIN­DOWS VIEILLIT MAL

01net - - C’EST VOUS QUI LE DITES ! - Spar­ta­qus!

Au fil des ver­sions, Win­dows a gros­si, si bien qu’au­jourd’hui ceux qui le font évo­luer ne s’y re­trouvent plus. La preuve : à chaque mise à jour, les pannes sont in­nom­brables. Votre ma­ga­zine, au tra­vers du cour­rier des lec­teurs, re­flète cet état de fait. Pour ma part, je dois à chaque fois pro­cé­der à une ins­tal­la­tion in­té­grale du sys­tème. Le pire, c’est qu’on ne peut pas s’op­po­ser à ces mises à jour, à moins de se cou­per d’Internet. Par­fois, je re­grette l’époque du DOS et de Win­dows 3.1. Je vais donc me tour­ner vers Li­nux qui, de sur­croît, est gra­tuit. Si Mi­cro­soft ne sim­pli­fie pas son OS, je pense qu’il n’en a plus pour long­temps. Je crois qu’il se­rait ju­di­cieux que chaque ap­pli­ca­tion ait tous les ou­tils né­ces­saires à son fonc­tion­ne­ment (pro­cé­dures, DLL, fonc­tions) dans un clas­seur bien à elle. Ce­la fa­ci­li­te­rait le tra­vail des pro­gram­meurs. On y ga­gne­rait aus­si en sé­cu­ri­té, car on pour­rait ver­rouiller aus­si bien Win­dows que les ap­pli­ca­tions en écri­ture, em­pê­chant ain­si l’ins­tal­la­tion de pro­grammes mal­veillants. Comme on pou­vait le faire par le pas­sé.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.