Le jour où Jür­gen Klopp a mis un vent à Mar­seille

L’en­traî­neur a me­né Li­ver­pool en quarts de Ligue des cham­pions

20 Minutes (Bordeaux) - - La Une - Ber­trand Vol­pil­hac

«Non, mais at­tends, comment en sont-ils ar­ri­vés à pen­ser à moi ? Ils sont sé­rieux ? Qu’est-ce que j’irais bien faire à Mar­seille ? » L’anec­dote est sa­vou­reuse. Elle ra­conte, dans les co­lonnes de Li­bé­ra­tion, un Jür­gen Klopp « à deux doigts de s’étouf­fer » en ap­pre­nant, à l’été 2015, que l’OM en au­rait fait sa prio­ri­té pour rem­pla­cer Mar­ce­lo Biel­sa. A cette époque, l’en­traî­neur al­le­mand vient tout juste de rendre son ta­blier à Dort­mund – où il a ga­gné quelques titres na­tio­naux et at­teint la fi­nale de Ligue des cham­pions – et pro­fite d’une an­née sab­ba­tique dans l’at­tente qu’un gros club an­glais se ma­ni­feste. Du genre Li­ver­pool, qu’il re­join­dra fi­na­le­ment dé­but oc­tobre pour en faire un pos­sible de­mi-fi­na­liste de Ligue des cham­pions deux ans plus tard, si tout se passe bien contre Man­ches­ter Ci­ty ce mar­di (20h45). Sauf que c’est donc Mar­seille qui frappe à la porte. Klopp à l’OM ? Et pour­quoi pas Ney­mar au PSG tant qu’on y est ? « Avec un autre jour­na­liste, nous connais­sions quel­qu’un qui avait des contacts avec Klopp de­puis son pas­sage à Mayence, ra­conte Ma­thieu Gré­goire, jour­na­liste à L’Equipe et au­teur de l’ar­ticle pour

Li­bé­ra­tion en 2015. C’est lui qui lui avait dit : ‘‘Alors, tu es convoi­té par l’OM. C’est énorme !’’. Et Klopp lui avait ré­pon­du que ja­mais il n’irait dans ce club. Non pas par manque de res­pect ou par mé­pris pour l’OM, mais juste qu’il at­ten­dait l’ap­pel d’un gros d’Eu­rope. » Tout était par­ti de l’am­bi­tion de Vincent La­brune, le pré­sident mar­seillais d’alors, de faire de son club le « Dort­mund fran­çais ». Alors, qui de mieux pour por­ter ce pro­jet que l’ex-en­traî­neur du Dort­mund al­le­mand ? L’idée est tel­le­ment belle que les ru­meurs enflent. Plu­sieurs mé­dias se font l’écho d’un in­té­rêt sé­rieux de l’OM pour Klopp, à tel point d’ailleurs que son ma­na­ger a dû écar­ter dé­fi­ni­ti­ve­ment l’hy­po­thèse dans les pages de Bild. Ce qui est le plus éton­nant dans ce ma­riage qua­si-im­pos­sible, c’est que l’OM ait cru que c’était pos­sible. C’est d’ailleurs ce qui a fait rire à l’époque. Car à ce mo­ment très pré­cis, le club mar­seillais tra­ver­sait une grave crise spor­tive et fi­nan­cière. « C’est la pé­riode du mer­ca­to, 95 % des in­for­ma­tions sont fausses ou créées de toutes pièces, as­sure un proche des hautes sphères du club, qui se sou­vient de l’épi­sode. Mais la di­rec­tion ne va pas pas­ser son temps à dé­men­tir ». Fi­na­le­ment, l’OM a fait sa sai­son avec l’Es­pa­gnol Mi­chel sur le banc, dont la prin­ci­pale qua­li­té était de ne pas coû­ter trop cher.

Tout part du pro­jet de « Dort­mund fran­çais » vou­lu par Vincent La­brune.

An­non­cé à l’OM en août 2015, Klopp s’est en­ga­gé avec les Reds en oc­tobre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.