Le con­seil d’Etat re­con­naît l’uti­li­té pu­blique de la LGV

20 Minutes (Bordeaux) - - Grand Bordeaux - M.B.

Le con­seil d’Etat a re­je­té mer­cre­di les re­cours dé­po­sés contre la dé­cla­ra­tion d’uti­li­té pu­blique pour la construc­tion des lignes Bor­deaux-Tou­louse et Bor­deaux-Dax.

Six re­cours avaient été por­tés par dif­fé­rents op­po­sants (com­munes, as­so­cia­tions, par­ti­cu­liers...). En juin 2017, le tri­bu­nal ad­mi­nis­tra­tif de Bor­deaux avait an­nu­lé cette dé­cla­ra­tion d’uti­li­té pu­blique. Le con­seil d’Etat ex­plique qu’il « re­con­naît l’in­té­rêt pu­blic que pré­sente ce pro­jet pour l’amé­na­ge­ment du ter­ri­toire » et que « les coûts, les at­teintes por­tées à la pro­prié­té pri­vée et les risques pour les autres lignes de trans­port ne sont pas de na­ture à re­ti­rer aux lignes fer­ro­viaires pro­je­tées leur ca­rac­tère d’uti­li­té pu­blique. »

Alain Jup­pé s’est fé­li­ci­té de cette dé­ci­sion. « C’est une étape im­por­tante, mais rien n’est en­core ac­quis. La loi de pro­gram­ma­tion des mo­bi­li­tés fixe­ra le ca­len­drier de réa­li­sa­tion de ces in­fra­struc­tures. » Un ca­len­drier qu’il es­père « le plus ra­pide pos­sible. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.