Les Bleus joue­ront à ciel ou­vert

L’équipe de France a vou­lu af­fron­ter la Ser­bie dans des condi­tions ex­té­rieurs

20 Minutes (Lille) - - Sports Lille - Fran­çois Lau­nay

C’est un peu le rêve des or­ga­ni­sa­teurs de Ro­land-Gar­ros. Un court en terre bat­tue re­cou­vert d’un toit ou­vert quand il fait beau et fer­mé quand il pleut. Ce rêve existe mais à 200 km de la Porte d’Au­teuil. Ce week-end au stade Pierre-Mau­roy, l’équipe de France va dé­fier la Ser­bie, en de­mi-fi­nale de la Coupe Davis, sans se sou­cier de la mé­téo. Pour la pre­mière fois de son his­toire, le stade Pierre-Mau­roy et ses 25 000 places se­ra en mode dé­cou­vert. Ce­ci pour ré­pondre à la de­mande des Bleus avant cette de­mi-fi­nale. « L’équipe de France vou­lait jouer en “out­door”. Le juge ar­bitre au­ra un double ob­jec­tif : faire en sorte que la ren­contre se dé­roule au maxi­mum en out­door et évi­ter que des ren­contres soient re­por­tées au len­de­main », ex­plique Sé­bas­tien Hette, di­rec­teur de l’or­ga­ni­sa­tion de la Coupe Davis pour la FFT. Ça tombe bien, si le stade Pierre-Mau­roy a été pré­fé­ré au stade Vé­lo­drome de Mar­seille pour cette de­mi-fi­nale, c’est jus­te­ment pour sa po­ly­va­lence. En clair, s’il fait beau, tout se joue­ra à ciel ou­vert. S’il pleut un peu, le court se­ra bâ­ché quelques mi­nutes et l’eau pour­ra s’écou­ler dans les ca­ni­veaux ins­tal­lés pour l’oc­ca­sion, le temps de lais­ser pas­ser l’averse. Par contre, si la pluie est pré­vue pour du­rer, le court se­ra fer­mé.

Une pre­mière pour l’Are­na

« Un pré­vi­sion­niste de Mé­téo France est là avec son équi­pe­ment. Et il est ca­pable de nous dire à cinq mi­nutes près ce qu’il va se pas­ser », as­sure l’or­ga­ni­sa­teur. D’ailleurs, la ten­dance pour le week-end n’est pas ter­rible, ter­rible. Au point qu’il est très pro­bable que le toit se ferme pen­dant un match. Si c’est le cas, pour des ques­tions de rè­gle­ment, la ren­contre se ter­mi­ne­ra en condi­tions in­door, même si le temps s’amé­liore à l’ex­té­rieur. On ne pour­ra alors rou­vrir le toit qu’entre les deux ren­contres du jour. Et dans ce cas, il fau­dra vrai­ment sor­tir l’ap­pa­reil pho­to. Car ce se­ra la pre­mière fois que le pu­blic pour­ra as­sis­ter à cette ouverture (ou fer­me­ture), nor­ma­le­ment réa­li­sée à huis clos. Rien que pour ça, cette de­mi-fi­nale vaut le dé­pla­ce­ment.

L’équipe de France compte sur un temps clément pour jouer en ex­té­rieur.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.