« Nous avons ap­pris toutes les va­leurs de l’en­traide et de la bien­veillance »

L’as­so­cia­tion Life for Pa­ris a or­ga­ni­sé une cé­ré­mo­nie, lun­di

20 Minutes (Lille) - - La Une - Ro­main Les­cu­rieux

Après un pè­le­ri­nage sur les lieux des at­taques du 13 no­vembre 2015, le pré­sident de la Ré­pu­blique Em­ma­nuel Ma­cron a conclu les com­mé­mo­ra­tions en se ren­dant, lun­di, sur la place de la mai­rie du 11e ar­ron­dis­se­ment de Pa­ris. L’as­so­cia­tion de fa­milles de vic­times Life for Pa­ris y or­ga­ni­sait une cé­ré­mo­nie d’hom­mage.

L’émo­tion de Jesse Hu­ghes

« Deux an­nées se sont écou­lées, pas­sées à se rap­pe­ler chaque jour, pas­sées à ap­prendre à connaître un peu mieux ceux qui ont dis­pa­ru, ceux qui les en­tou­raient et ceux qui res­tent, a dé­cla­ré Ar­thur Dé­nou­veaux, pré­sident de l’as­so­cia­tion. Ce fai­sant, nous avons éga­le­ment ap­pris à mieux nous connaître nous-mêmes et à com­prendre les chan­ge­ments qui nous ont af­fec­tés, nous avons ap­pris toutes les va­leurs de l’en­traide et de la bien­veillance. » « Hal­le­lu­jah » de Leo­nard Co­hen et « He­roes » de Da­vid Bo­wie ont éga­le­ment été in­ter­pré­tées au pia­no. Puis, comme en 2016, un lâ­cher de bal­lons a eu lieu afin de « rendre hom­mage aux vic­times mais aus­si pour cé­lé­brer la vie, l’amour et l’ami­tié ». « Se ras­sem­bler, échan­ger et té­moi­gner, telles sont les bases de notre re­cons­truc­tion et de notre ré­si­lience, car se sou­ve­nir, ce n’est pas res­sas­ser mais au contraire avan­cer, a conclu Ar­thur Dé­nou­veaux. Notre ré­cit ne crie pas ven­geance, il crie l’en­vie de vivre. » En­fin, deux membres des Eagles of Death Me­tal, no­tam­ment le chan­teur Jesse Hu­ghes, très ému, ont im­pro­vi­sé un mi­ni-concert sur­prise de quelques mi­nutes. Le groupe de rock ca­li­for­nien, qui était en re­pré­sen­ta­tion sur la scène de la salle du Ba­ta­clan le soir des at­ten­tats, a in­ter­pré­té deux titres : « Save a Prayer », le der­nier mor­ceau en­tier qu’ils avaient joué il y a deux ans avant que l’at­taque ne com­mence, puis « I Love You All The Time ».

Un hom­mage s’est te­nu de­vant la mai­rie du 11e ar­ron­dis­se­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.