Le juge or­donne un non-lieu dans le crash

20 Minutes (Lille) - - Actualité -

Cent qua­rante-huit per­sonnes, dont cent trente-quatre Fran­çais, avaient été re­trou­vées mortes. Près de qua­torze ans après le crash d’un Boeing 737 qui s’était abî­mé en mer au large de Charm el-Cheikh (Egypte), le juge char­gé de l’en­quête à Bo­bi­gny a or­don­né un non-lieu, lun­di. Ain­si, le juge de Bo­bi­gny a sui­vi les ré­qui­si­tions du par­quet, qui avait de­man­dé en jan­vier 2016 la fin des pour­suites pour « ho­mi­cides in­vo­lon­taires ». Ce­lui-ci avait alors es­ti­mé que l’en­quête ne per­met­tait « pas de re­te­nir d’autre hy­po­thèse que celle des fautes im­pu­tables à l’équipe de pi­lo­tage », dé­cé­dée dans l’ac­ci­dent de l’avion de la com­pa­gnie Flash Air­lines. Pour le pré­sident de l’as­so­cia­tion des vic­times, Claude Fou­chard, toutes les ex­per­tises concluent que les pi­lotes ont souf­fert d’une déso­rien­ta­tion spa­tiale. « Mais comme ils sont morts, l’ac­tion pé­nale est éteinte (...). Notre ap­pel se­ra re­je­té. La jus­tice fran­çaise veut en fi­nir », dé­plore-t-il.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.