Au-de­là de «L’An­gé­lus»

Le Pa­lais des beaux-arts consacre une ex­po à Millet

20 Minutes (Lille) - - Guide - Ni­co­las Mon­tard

De Jean-Fran­çois Millet, on ne re­tient sou­vent que le cé­lèbre An­gé­lus, mon­trant un couple priant dans les champs. Tout l’in­té­rêt de l’ex­po­si­tion qui lui est consa­crée au Pa­lais des beaux-arts de Lille, jus­qu’au 22 jan­vier, est jus­te­ment de dé­pas­ser cette image ul­tra connue – c’est l’un des ta­bleaux les plus cé­lèbres au monde – pour dé­cou­vrir les pein­tures de l’ar­tiste fran­çais du XIXe siècle.

Ver­sant amé­ri­cain

Il y a bien sûr ces ma­gni­fiques re­pré­sen­ta­tions du monde pay­san, dont les fa­meuses Gla­neuses, mais Millet a aus­si peint des por­traits, des pay­sages nor­mands, des ter­ras­siers de Mont­martre, l’in­ti­mi­té des femmes à la mai­son… Une cin­quan­taine d’oeuvres per­mettent de se rendre compte de sa ri­chesse pour cette pre­mière ré­tros­pec­tive de­puis 1975. L’atout sup­plé­men­taire de cet ac­cro­chage lil­lois : l’ex­po­si­tion se pro­longe avec un point de vue sur l’in­fluence de Millet de l’autre cô­té de l’At­lan­tique, à la fois chez les peintres comme Ed­ward Hop­per, ou chez des ci­néastes tels que Ter­rence Ma­lick, Gus Van Sant ou en­core Mi­chael Ci­mi­no. Le peintre nor­mand était en ef­fet très po­pu­laire aux Etats-Unis.

La Femme fai­sant paître sa vache, un des ta­bleaux pré­sen­tés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.