Un pre­mier test po­li­tique qui en ap­pelle d’autres

L’op­po­si­tion aux or­don­nances ne fait que com­men­cer

20 Minutes (Lyon) - - GRAND LYON - Ni­co­las Raf­fin

La « loi Tra­vail XXL » dé­non­cée par plu­sieurs syn­di­cats a mo­bi­li­sé presque au­tant d’op­po­sants aux quatre coins de la France que sa « pre­mière » ver­sion de 2016. A Pa­ris, 24 000 ma­ni­fes­tants étaient pré­sents dans les rues mar­di se­lon la pré­fec­ture de po­lice (60 000 d’après la CGT). Le 9 mars 2016, ils étaient en­vi­ron 28 000 pour pro­tes­ter contre le pro­jet de My­riam El Khom­ri.

Deux autres ma­ni­fes­ta­tions

La CGT, qui avait co-or­ga­ni­sé cette jour­née de mo­bi­li­sa­tion avec So­li­daires, la FSU et l’Unef, y a vu une réus­site. Quant aux ma­ni­fes­tants, ils se sont mon­trés très dé­ter­mi­nés. « Ces or­don­nances, c’est la lo­gique de la loi Tra­vail pous­sée à l’ex­trême. Plus il y a de jour­nées de mo­bi­li­sa­tion, mieux c’est », a af­fir­mé Pierre, un étu­diant de 24 ans, dans le cor­tège pa­ri­sien. Deux autres jour­nées de ma­ni­fes­ta­tion sont d’ores et dé­jà pré­vues en sep­tembre : jeu­di 21, à l’ap­pel de la CGT, et sa­me­di 23, à l’ini­tia­tive de la France in­sou­mise (FI) de Jean-Luc Mé­len­chon. Au-de­là des or­don­nances vi­sant à ré­for­mer le Code du tra­vail, les ma­ni­fes­tants s’in­quiètent aus­si de la po­li­tique glo­bale me­née par l’exé­cu­tif. Sem­hane, par exemple, ne sait tou­jours pas si son contrat ai­dé se­ra re­nou­ve­lé cette an­née. « J’ai 57 ans, je ne vois pas comment je pour­rais trou­ver un autre tra­vail », af­firme-t-elle. Pour d’autres, c’est le mot « fai­néants » em­ployé par Em­ma­nuel Ma­cron qui les a mar­qués. Même si l’Ely­sée a af­fir­mé que le terme vi­sait les res­pon­sables po­li­tiques. Face à eux, l’exé­cu­tif ne semble avoir au­cune in­ten­tion de lâ­cher du lest sur les ré­formes. « Le dé­bat so­cial ne se me­sure pas seule­ment à la rue et à la ma­ni­fes­ta­tion », a ex­pli­qué Ch­ris­tophe Cas­ta­ner, le porte-pa­role du gou­ver­ne­ment. Il fau­dra at­tendre le 22 sep­tembre, jour d’exa­men des or­don­nances en Con­seil des mi­nistres, pour vé­ri­fier l’in­flexi­bi­li­té d’Em­ma­nuel Ma­cron.

Dans le cor­tège pa­ri­sien, mar­di.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.