Syn­di­cats et per­son­nels dans la rue face au risque de fer­me­ture des CIO

20 Minutes (Lyon) - - ACTUALITÉ - D.B.

Bien­tôt portes closes aux CIO ? Les pro­fes­sion­nels du sec­teur et plu­sieurs syn­di­cats ma­ni­festent, ce mar­di à Pa­ris, afin d’exi­ger l’aban­don du pro­jet gou­ver­ne­men­tal si­gnant la dis­pa­ri­tion des centres d’in­for­ma­tion et d’orien­ta­tion (CIO). Se ren­sei­gner sur un mé­tier, dis­cu­ter de son orien­ta­tion, éla­bo­rer un pro­jet pro­fes­sion­nel sont au­tant d’ac­tions pos­sibles dans un CIO. Il en existe 450 en France. Mais la donne de­vrait chan­ger.

Une faible fré­quen­ta­tion

Ain­si, dans le cadre du pro­jet de loi « Ave­nir pro­fes­sion­nel » pré­sen­té le 27 avril, le gou­ver­ne­ment pré­voit de trans­fé­rer aux ré­gions l’or­ga­ni­sa­tion des ac­tions d’in­for­ma­tion sur les mé­tiers et les for­ma­tions, au­jourd’hui dé­vo­lue à l’Edu­ca­tion na­tio­nale. Ce qui condui­rait à la sup­pres­sion des CIO en tant que tels. « On ne va pas les fer­mer, mais les mettre à l’in­té­rieur des éta­blis­se­ments sco­laires », ex­plique le mi­nistre de l’Edu­ca­tion, Jean-Mi­chel Blan­quer. L’exé­cu­tif jus­ti­fie cette me­sure par la faible fré­quen­ta­tion de ces centres.

« Les CIO étaient aus­si ou­verts à des pa­rents en dé­li­ca­tesse avec les écoles et à des chô­meurs, ob­jecte Syl­vie Ami­ci, pré­si­dente de l’As­so­cia­tion des conseillers d’orien­ta­tion-psy­cho­logues (Acop.F). De plus, les CIO sont ou­verts pen­dant les va­cances sco­laires, ce qui per­met aux jeunes et à leurs pa­rents de bé­né­fi­cier de ce temps de pause pour les fré­quen­ter. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.