La paix s’in­vite au dé­fi­lé de la Bien­nale de la danse

Cul­ture Les or­ga­ni­sa­teurs ont de­man­dé à La­ti­fa Ibn Zia­ten d’en être la mar­raine

20 Minutes (Lyon) - - GRAND LYON - Ca­ro­line Gi­rar­don

sur le thème de la paix. Tout un sym­bole. Pour ce re­tour aux sources, une mar­raine a été dé­si­gnée. Il s’agit de La­ti­fa Ibn Zia­ten, la mère de la pre­mière vic­time de Mo­ham­med Me­rah. Pour Do­mi­nique Her­vieu, di­rec­trice ar­tis­tique de l’évé­ne­ment, il s’agis­sait d’une évi­dence. « Elle est en lice pour ob­te­nir le prix No­bel de la Paix cette an­née », rap­pelle-t-elle. De­puis la mort de son fils Imad, La­ti­fa Ibn Zia­ten mul­ti­plie les confé­rences au­près des jeunes dans les écoles ou en pri­son, afin de lut­ter contre la ra­di­ca­li­sa­tion. A tra­vers une vi­déo dif­fu­sée par les or­ga­ni­sa­teurs de la Bien­nale, l’in­té­res­sée s’est dit « ho­no­rée » que son mes­sage (de paix) puisse « ain­si s’ex­pri­mer à tra­vers le lan­gage uni­ver­sel de la danse ». « Nous rê­vons d’une so­cié­té en paix et fra­ter­nelle, res­pec­tueuse des par­ti­cu­la­ri­tés de cha­cun. Cette belle so­cié­té, il faut la construire à tra­vers l’édu­ca­tion et la cul­ture », ex­plique-t-elle. Et d’ajou­ter : « Une ma­ni­fes­ta­tion ar­tis­tique et po­pu­laire crée des ponts et lève des bar­rières entre les femmes et les hommes, les re­li­gions et les cultures. » Clin d’oeil aux écoles de sam­ba, le dé­fi­lé, créé en 1996, a tou­jours eu pour vo­ca­tion de ras­sem­bler les dif­fé­rentes gé­né­ra­tions, mais aus­si ceux qui ne se cô­toie­raient pas ha­bi­tuel­le­ment. « De­puis plus de vingt ans, il s’ins­crit dans la po­li­tique de va­lo­ri­sa­tion des quar­tiers et de leurs po­pu­la­tions, tout en pro­mou­vant la mixi­té so­ciale et géo­gra­phique. L’es­pace pu­blic est un es­pace po­li­tique très puis­sant », rap­pelle Do­mi­nique Her­vieu, pré­ci­sant que cette an­née, la Bien­nale au­ra no­tam­ment des ac­cents po­li­tiques. Mais pas seule­ment. La créa­tion se­ra éga­le­ment à l’hon­neur. 600 grammes de co­caïne dans l’es­to­mac. Le 30 mai, les doua­niers de l’aé­ro­port Lyon-Saint-Exu­pé­ry ont ar­rê­té deux pas­sa­gers en pro­ve­nance de Lis­bonne. Ils avaient dis­si­mu­lé 1,3 kg de co­caïne dans leurs ba­gages. L’un en avait in­gur­gi­té 630 grammes. L’ex­po Hu­go Pratt ex­plose les re­cords. Le mu­sée des Con­fluences ne désem­plit pas. De­puis le dé­but de l’ex­po­si­tion consa­crée à Hu­go Pratt, l’au­teur de Cor­to Mal­tèse, l’éta­blis­se­ment a ac­cueilli 75 000 vi­si­teurs. Soit une moyenne de 1 700 vi­si­teurs par jour. Cette ex­po­si­tion se tient jus­qu’au 24 mars 2019.

Ils louaient un Airbnb pour s’y pros­ti­tuer. Un proxé­nète et une pros­ti­tuée, qui se fai­saient pas­ser pour un couple es­pa­gnol, ont été in­ter­pel­lés mar­di à Vienne.

Re­tour aux sources pour le dé­fi­lé qui se dé­rou­le­ra dans les rues de Lyon le 16 sep­tembre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.