La France rat­tra­pée par ses es­sais nu­cléaires

20 Minutes (Lyon) - - ACTUALITÉ -

Une plainte a été dé­po­sée en dé­but de se­maine der­nière de­vant la Cour pé­nale in­ter­na­tio­nale (CPI) contre la France pour crimes contre l’hu­ma­ni­té en rai­son des 193 es­sais nu­cléaires ex­pé­ri­men­tés en Po­ly­né­sie entre 1966 et 1996. «Nous le de­vons à toutes les per­sonnes dé­cé­dées des consé­quences du co­lo­nia­lisme nu­cléaire », a in­di­qué mar­di à l’ONU le di­ri­geant in­dé­pen­dan­tiste po­ly­né­sien Os­car Te­ma­ru. L’ob­jec­tif est « de de­man­der des comptes à tous les pré­si­dents fran­çais vi­vants de­puis le dé­but des es­sais nu­cléaires contre notre pays», a ajou­té l’ex-pré­sident de l’ar­chi­pel.

Tou­te­fois, cette pour­suite en justice a peu de chances d’abou­tir, in­dique Le Fi­ga­ro. La CPI n’est com­pé­tente que face à des crimes graves et ré­pé­tés, com­mis après le 1er juillet 2002, qui touchent l’en­semble de la com­mu­nau­té in­ter­na­tio­nale. Seul le Conseil de sé­cu­ri­té de l’ONU, dont la France est un membre per­ma­nent, a le pou­voir de sai­sir le pro­cu­reur de la CPI pour des faits an­té­rieurs à cette date.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.