« Danse avec les stars » vue du pu­blic, ça dé­mé­nage !

Té­lé­vi­sion «20 Mi­nutes» a as­sis­té à l’en­re­gis­tre­ment du concours de danse de TF1, dans les stu­dios d’Aubervilliers

20 Minutes (Lyon) - - LA UNE - Claire Bar­rois

«A la fin de la pres­ta­tion, on va se faire une jo­lie stan­ding ova­tion s’il vous plaît. » Es­ti­mez-vous heu­reux, vous qui êtes as­sis de­vant la té­lé­vi­sion sur TF1 le sa­me­di à 21 h pour ma­ter «Danse avec les stars ». Sur le pla­teau d’Aubervilliers (Seine-Saint-De­nis), où 20 Mi­nutes s’est ren­du, on se dé­pense presque au­tant dans les gra­dins que sur le par­quet. Ar­ri­vée 19 h, dé­part 0h30. La moi­tié du pu­blic as­siste au spec­tacle de­bout, aux bal­cons. Pour évi­ter les ma­laises, la pro­duc­tion dis­tri­bue à l’en­trée des sand­wichs tri­angle et une bou­teille d’eau. « Ran­gez bien les em­bal­lages de sand­wich pour que les ca­dreurs ne tombent pas des­sus, pré­vient le chauf­feur de salle. Si­non, ça casse un peu le mythe “Danse avec les stars”.»

«Pen­dant le por­té, n’hé­si­tez pas à faire du bruit ! »

Le chauf­feur de salle

Le chauf­feur de salle nous avait aver­tis : « Pen­dant trois heures, il va fal­loir en­voyer de l’éner­gie. On va vous de­man­der énor­mé­ment de par­ti­ci­pa­tion. » De ma­nière gé­né­rale, le pu­blic doit ex­pri­mer son en­thou­siasme haut et fort pour que l’am­biance sur le pla­teau n’ait pas l’air mor­telle aux yeux des té­lé­spec­ta­teurs : « Si une ca­mé­ra s’ap­proche de vous, ra­jou­tez-en un peu pour que ça rende bien à l’écran. Et pen­dant le por­té, n’hé­si­tez pas à faire du bruit ! » Tout le monde se prête au jeu. Il faut dire que, sur la piste de danse, les dan­seurs pro­fes­sion­nels offrent des per­for­mances im­pres­sion­nantes, et les ap­pren­tis sont à fond. Avant le dé­but du di­rect, les dan­seurs ont en­re­gis­tré une valse sur La Bo­hème, pour rendre hom­mage à Charles Az­na­vour. Ils l’ont in­ter­pré­tée trois fois, pour que la ver­sion dif­fu­sée soit par­faite. Les ap­plau­dis­se­ments aus­si sont ré­pé­tés, afin qu’ils soient le plus beaux pos­sible. Le pla­teau n’est pas très grand, donc le pu­blic est proche des dan­seurs. Pla­cé der­rière le ju­ry, on peut aper­ce­voir l’an­goisse des can­di­dats avant d’en­tendre la sen­tence des pro­fes­sion­nels. Dans ces condi­tions, dif­fi­cile de ne pas res­sen­tir d’em­pa­thie pour eux une fois le ju­ge­ment tom­bé. Notre ver­dict est po­si­tif : beau­coup d’émo­tions et au­cun chi­qué sur le par­quet. On quitte les stu­dios d’Aubervilliers sa­tis­fait de la soi­rée.

##JEV#201-235-https://bit.ly/2yfTux8##JEV###JEV#178-96-https://bit.ly/2QMFthl##JEV#L’en­re­gis­tre­ment d’une valse avant le di­rect de l’émis­sion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.