Le Lu­be­ron est sur de bons trails

Le parc na­tu­rel ré­gio­nal se dé­couvre à grandes en­jam­bées hors des sen­tiers bat­tus

20 Minutes (Marseille) - - Escapade - Fré­dé­ric Millet

Al­ler au bout de soi-même phy­si­que­ment et men­ta­le­ment, tout en pro­fi­tant des pay­sages à cou­per le souffle qu’offre le parc na­tu­rel ré­gio­nal du Lu­be­ron : at­ta­quez-vous à un trail, la dis­ci­pline à la mode de la course à pied, car celle-ci per­met un vrai re­tour vers la na­ture en cou­rant sur les sen­tiers plu­tôt que sur le bi­tume. La ré­gion n’est pas en­core do­tée de « sta­tions de trail », équi­valent pour le trail des sta­tions de ski avec des pistes ba­li­sées, mais ce­la ne sau­rait tar­der. En ef­fet, le dé­ve­lop­pe­ment de ce type d’équi­pe­ment est en plein es­sor, quoi­qu’en­core bal­bu­tiant.

Dans le parc na­tu­rel ré­gio­nal du Lu­be­ron, il existe bien une épreuve re­nom­mée pour les adeptes de la com­pé­ti­tion qui a lieu à la fin du mois de mai, le Trail du grand Lu­be­ron.

S’il n’y a pas en­core de « sta­tions de trail » il existe, en re­vanche de nom­breux sen­tiers de ran­don­née et bien sûr la Grande tra­ver­sée du Vau­cluse (GTV) que les adeptes du VTT connaissent bien et que les trai­lers em­pruntent ré­gu­liè­re­ment. Ain­si le Tour du pe­tit Lu­be­ron, au dé­part du char­mant vil­lage de Mé­rin­dol, re­cueille la ma­jo­ri­té des suf­frages. Cet iti­né­raire em­prunte l’iti­né­raire vé­lo « Au­tour du Lu­be­ron » jus­qu’au ha­meau Les Bor­rys (Mé­rin­dol), puis pé­nètre dans le mas­sif par le GR 97 et la piste du val­lon de La Ta­pi, avant de ré­cu­pé­rer et de suivre la GTV jus­qu’au centre bourg de Mé­rin­dol.

Faire le plein de sa­veurs

La pre­mière étape jus­qu’à Mau­bec to­ta­lise 30 km pour 740 mètres de dénivelé alors que la par­tie re­tour en compte 32 pour 680 mètres de dénivelé. Le ba­li­sage suit les flèches bleu et ocre de l’iti­né­raire vé­lo puis ceux du GR 97, PR (Pro­me­nades & ran­don- nées) et Grande tra­ver­sée de Vau­cluse à VTT. Cou­rir dans le pe­tit Lu­be­ron vous em­mène au mi­lieu des cèdres, mais aus­si dans la gar­rigue et à proxi­mi­té de fa­laises et autres gorges. Le pa­tri­moine lo­cal (bo­ries, la­voirs, fon­taines, cha­pelles...) se si­tue aus­si à por­tée de sen­tiers. Sans ou­blier les cou­leurs et les lu­mières éblouis­santes qui ont fait la re­nom­mée du mas­sif, tout comme sa gas­tro­no­mie (fruits confits d’Apt, fro­mage de chèvre, miel, huile d’olive, fruits et lé­gumes...) et ses vins (AOC Côtes du Lu­be­ron et Côtes du Ven­toux, Co­teaux de Pier­re­vert). Cou­rir, oui ! Mais avec une ré­com­pense au bout, c’est tel­le­ment mieux ! Après l’ef­fort, le ré­con­fort...

Le vil­lage de Gordes, un des plus beaux de France, dans le parc du Lu­be­ron.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.