Plus gé­né­reux mais moins nom­breux

France gé­né­ro­si­tés dé­voile les ré­sul­tats de son ba­ro­mètre de la gé­né­ro­si­té en France

20 Minutes (Marseille) - - Pause - Bap­tiste Roux Dit Riche 20 Mi­nutes Pro­duc­tion

«N ous no­tons une vraie pro­gres­sion de la gé­né­ro­si­té en France. Mais la ten­dance de fond, c’est que ce sont les do­na­teurs fi­dèles qui contri­buent un peu plus chaque an­née. » Res­pon­sable Com­mu­ni­ca­tion Etudes de France gé­né­ro­si­tés, Nol­wenn Pou­pon an­nonce d’em­blée le grand dé­fi des as­so­cia­tions fran­çaises : re­cru­ter de nou­veaux do­na­teurs. Sur le pa­pier, les chiffres du ba­ro­mètre France gé­né­ro­si­tés – dé­voi­lé le 2 oc­tobre – semblent pour­tant ras­su­rants. Avec une aug­men­ta­tion de 2,5% des mon­tants col­lec­tés et près d’un Fran­çais sur deux qui donne au moins une fois par an, les as­so­cia­tions et fon­da­tions ont re­çu 2,7 mil­liards d’eu­ros en 2016. Voi­là pour les bonnes nou­velles. Mal­heu­reu­se­ment, ces chiffres en­cou­ra­geants s’ex­pliquent prin­ci­pa­le­ment par la fi­dé­li­té de do­na­teurs his­to­riques. Et plus pré­ci­sé­ment celle des plus âgés, dont les dons sont gé­né­ra­le­ment plus éle­vés.

Par­ler aux plus jeunes

Au­tre­ment dit : les as­so­cia­tions doivent tou­cher les jeunes. Comment ? D’abord en se rap­pro­chant de leurs modes de vie et de paie­ment. « Nous es­sayons de trou­ver de nou­veaux modes de com­mu­ni­ca­tion qui leur parlent da­van­tage comme les in­fluen­ceurs de la sphère di­gi­tale. Mais aus­si de pro­po­ser de nou­veaux modes de paie­ment comme le don par S MS, pos­sible de­puis décembre 2016 en France ». Une nou­veau­té qui fait d’ailleurs écho à la pro­gres­sion de la di­gi­ta­li­sa­tion des dons. En 2016, le pré­lè­ve­ment automatique at­tei­gnait ain­si 44% des dons contre 38% en 2011.

Fin d’an­née so­li­daire

Et d’ailleurs, qu’est ce qui dé­cide les do­na­teurs ? Pour 50% des fran­çais, la no­tion d’ef­fi­ca­ci­té est le prin­ci­pal cri­tère d’in­ci­ta­tion au don. Au ni­veau des causes dé­fen­dues, c’est l’aide à l’en­fance, la lutte contre l’ex­clu­sion et la re­cherche mé­di­cale qui montent sur le po­dium des su­jets les plus mo­bi­li­sa­teurs. Des thèmes qui de­vraient être par­ti­cu­liè­re­ment sou­te­nus ces pro­chaines se­maines, puisque le der­nier tri­mestre est tra­di­tion­nel­le­ment ce­lui où les fran­çais donnent le plus. Une pé­riode qui coïn­cide donc lo­gi­que­ment avec la cam­pagne an­nuelle d’in­ci­ta­tion #Don­ner­fait­du­bien de France gé­né­ro­si­tés. « Il est es­sen­tiel de rap­pe­ler com­bien le sec­teur as­so­cia­tif a un rôle in­con­tour­nable dans la co­hé­sion so­ciale » conclu Nol­wenn Pou­pon. Pour vivre heu­reux, soyons gé­né­reux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.