« Il y a de l’or dans nos pou­belles »

Le pré­sident de Ci­teo veut chan­ger notre re­gard sur les em­bal­lages mé­na­gers

20 Minutes (Marseille) - - Planète - Pro­pos re­cueillis par Fa­brice Pou­li­quen

Par­tie d’une feuille blanche en 1992, la France a re­cy­clé 68 % des 4,8 mil­lions d’em­bal­lages mé­na­gers pro­duits en 2016. Pas mal mais peux mieux faire ! Dans Green is

the New Gold (édi­tions Cherche mi­di), Phi­lippe-Loïc Ja­cob, pré­sident de Ci­teo (ex-Eco-Em­bal­lages), l’or­ga­nisme qui cha­peaute le re­cy­clage, re­trace le che­min par­cou­ru ces vingt­cinq der­nières an­nées. En cette jour­née mon­diale du re­cy­clage, son té­moi­gnage est pré­cieux.

Pour­quoi ce­la vous énerve-t-il qu’on as­si­mile trop sou­vent les em­bal­lages à des dé­chets ?

On fait sou­vent la guerre aux em­bal­lages en lais­sant croire qu’ils sont ar­ri­vés pen­dant les Trente Glo­rieuses avec la grande consom­ma­tion et qu’ils sont tou­jours su­per­flus. Ce n’est pas vrai. Les em­bal­lages existent de­puis la nuit des temps et ont des ver­tus in­dé­niables. Ils évitent le gas­pillage, en vous per­met­tant de sto­cker un pro­duit sans qu’il perde ses qua­li­tés gus­ta­tives. Pen­ser qu’on pour­ra un jour se pas­ser de l’em­bal­lage est illu­soire. Le pro­blème n’est d’ailleurs pas tant l’em­bal­lage que les com­por­te­ments « sau­vages » consis­tant à les je­ter n’im­porte où.

Que re­pré­sente au­jourd’hui cette éco­no­mie du re­cy­clage ?

Les deux sec­teurs de la col­lecte et du re­cy­clage re­pré­sentent 28 000 em­plois. Ce chiffre aug­mente. Il y a deux ans, ces tonnes d’em­bal­lages mé­na­gés re­cy­clés en France avaient été va­lo­ri­sées à plus de 250 mil­lions d’eu­ros sur une an­née. La va­leur d’un ma­té­riau re­cy­clé est très dé­pen­dante du cours du pé­trole, en par­ti­cu­lier le plas­tique pro­duit à base d’hy­dro­car­bures. Le prix du ba­ril de pé­trole n’est plus à 100 dol­lars, mais je suis confiant pour que les pla­nètes s’alignent en­core à l’ave­nir. Voi­là pour­quoi je dis qu’il y a de l’or dans nos pou­belles.

Quels sont les freins au re­cy­clage ?

Ça coince dans les villes. La Loire est une fron­tière dans le re­cy­clage. Les taux de tri sont meilleurs au nord du fleuve, en par­ti­cu­lier quand on va vers l’ouest, moins bons au sud. L’ha­bi­tat ver­ti­cal crée de l’ir­res­pon­sa­bi­li­té. Pour ma part, je crois beau­coup à l’idée de sor­tir les bacs à col­lecte dans les rues. A Pa­ris, c’est le pro­jet « Tri­lib ». Chaque sta­tion compte cinq bacs or­ga­ni­sés pour re­ce­voir les pa­piers et les jour­naux, les plas­tiques, les briques ali­men­taires, les verres… Est-ce contrai­gnant de sor­tir ses em­bal­lages usa­gés le ma­tin en al­lant au tra­vail ? Je ne pense pas. Il faut que ce geste de­vienne un ré­flexe.

W

La France a re­cy­clé 68 % des 4,8 mil­lions d’em­bal­lages mé­na­gers en 2016.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.