L’OM ar­mé pour son ma­ra­thon ?

Le match à Bor­deaux, di­manche, lance une sé­rie de dix ren­contres en trente jours

20 Minutes (Marseille) - - Sports - Jean Saint-Marc

Pa­trice Evra a quit­té la Com­man­de­rie. Les in­ter­na­tio­naux vont bien­tôt la re­joindre. L’OM ras­semble ses forces avant un ma­ra­thon de dix matchs en trente jours : le Bor­deaux-OM de di­manche lance une sé­rie qui s’an­nonce in­tense pour les or­ga­nismes. Mar­seille est-il prêt ?

VLa dy­na­mique ? Pas mal. L’OM est in­vain­cu en cham­pion­nat de­puis deux mois. Oui, c’était très hu­mi­liant, oui, c’était contre Rennes… Mais c’est loin, main­te­nant. Qua­trièmes de Ligue 1, les Olym­piens sont plu­tôt se­reins, même si le ves­tiaire a été se­coué par l’af­faire Evra et par deux dé­faites un peu ri­di­cules en Ligue Eu­ro­pa. « L’im­por­tant, c’est qu’ils soient tou­jours en me­sure de se qua­li­fier ! Je pense que ça va le faire », po­si­tive Pa­trice Fer­ri, consul­tant beIN Sports. Pour lui, cette sé­rie de dix matchs an­nonce plu­tôt de bonnes choses : « Les Mar­seillais pro­gressent, ils ont en­fin trou­vé leur sys­tème de jeu, après un dé­but de sai­son chao­tique… Ils ont en­vie de jouer, ils ont be­soin de jouer ! » Les bles­sures et la fraî­cheur? Quelques in­quié­tudes. « Si des joueurs ar­rivent en mé­forme sur cette pé­riode et qu’ils en­chaînent les dix matchs… Le risque de bles­sure est im­por­tant. » Le constat du pré­pa­ra­teur phy­sique Jean-Ro­main Foy n’est pas ul­tra ras­su­rant. Car plu­sieurs Mar­seillais sont un peu en dé­li­ca­tesse phy­si­que­ment : Ko­stas Mi­tro­glou est sor­ti tou­ché au dos, face à la Croa­tie. Bou­ba­car Ka­ma­ra a les ad­duc­teurs qui sifflent. Di­mi­tri Payet n’a plus joué de­puis fin oc­tobre. Se­ra-t-il en­fin à 100 % ? VLa pro­fon­deur de banc ? Aïe… Cet été, l’OM s’est ren­for­cé, mais n’a pas réus­si à dou­bler tous ses postes. Ré­sul­tat? Bou­ba­car Ka­ma­ra n’a que 17 ans, il n’a ja­mais été ti­tu­laire en Ligue 1, mais il en­chaîne les ti­tu­la­ri­sa­tions en Ligue Eu­ro­pa, à un poste qui n’est pas le sien. L’ai­lier Bou­na Sarr dé­panne ré­gu­liè­re­ment sur le cô­té droit de la dé­fense. « L’équipe bis est plus faible que le onze type », re­con­naît Pa­trice Fer­ri, qui loue tout de même « l’im­pli­ca­tion » des rem­pla­çants. Et qui re­la­ti­vise : « Au­cune équipe fran­çaise, à part le PSG, ne peut ali­gner deux équipes de ni­veau com­pa­rable. » Il fau­dra donc faire des choix forts lors de cette sé­rie, quitte à « mettre la grosse équipe le jeu­di », rap­pelle Fer­ri. En es­pé­rant que Luiz Gus­ta­vo ne se blesse pas d’ici à Noël, car Gré­go­ry Ser­tic se­ra ab­sent jus­qu’en 2018. Quoi, ça ne change pas grand-chose ?

W

Lu­cas Ocam­pos doit confir­mer sa bonne forme du dé­but de sai­son.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.