L’ap­pel de Ca­hu­zac mo­ti­vé par sa «peur d’al­ler en pri­son»

20 Minutes (Marseille) - - Actualité -

« Je ne sou­haite pas que ma mère et mes en­fants me voient al­ler en pri­son. J’éprouve un sen­ti­ment as­sez ba­nal, la peur. La peur d’al­ler en pri­son. » Lun­di, Jé­rôme Ca­hu­zac a ex­pli­qué aux juges pour­quoi il avait dé­ci­dé d’in­ter­je­ter ap­pel de sa condam­na­tion. Fin 2016, l’ex-mi­nistre du Bud­get avait éco­pé d’une peine de trois ans ferme pour fraude fis­cale et blan­chi­ment, ain­si que de cinq ans d’in­éli­gi­bi­li­té. En 2012, Me­dia­part avait ré­vé­lé qu’il avait un compte en Suisse. Jé­rôme Ca­hu­zac avait d’abord nié les faits, avant de dé­mis­sion­ner, puis d’avouer. Le scan­dale avait fait trem­bler le gou­ver­ne­ment Hol­lande avant d’en­traî­ner « un élec­tro­choc sa­lu­taire », comme l’a sou­li­gné l’ONG Trans­pa­ren­cy In­ter­na­tio­nal, avec la créa­tion d’un par­quet na­tio­nal fi­nan­cier et d’une agence an­ti­cor­rup­tion. Face aux ma­gis­trats de la cour d’ap­pel de Pa­ris, l’ex-élu n’est pas seul. A ses cô­tés, l’an­cien avo­cat Phi­lippe Hou­man, « che­ville ou­vrière » du trans­fert des avoirs de Suisse à Sin­ga­pour, condam­né en pre­mière ins­tance à un an de pri­son avec sur­sis et à 375000 € d’amende. Leur pa­ri est ris­qué : pour fraude fis­cale, la peine contre l’hé­ri­tière de la mai­son Ni­na Ric­ci en 2017 avait été al­lé­gée. Celle contre l’ex-se­cré­taire d’Etat Tho­mas Thé­ve­noud avait, elle, été alour­die fin jan­vier. Les ré­qui­si­tions sont at­ten­dues le 20 fé­vrier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.