Alors, for­tis­si­mo ce Ve­ris­si­mo ?

L’OM se se­rait po­si­tion­né sur le dé­fen­seur bré­si­lien de 22 ans, es­ti­mé à dix mil­lions d’eu­ros. Mais la concur­rence est rude

20 Minutes (Marseille) - - Sports Marseille - A Lyon, Jé­ré­my Lau­gier

La ri­va­li­té entre l’OL et l’OM est presque aus­si vive du­rant le mer­ca­to qu’en L1. D’après plu­sieurs mé­dias bré­si­liens, les deux clubs fe­raient leur pos­sible pour at­ti­rer Lu­cas Ve­ris­si­mo, dé­fen­seur cen­tral de San­tos. En­core mé­con­nu en Eu­rope, le joueur de 22 ans pour­rait re­joindre dans les pro­chains jours la France, pour en­vi­ron 10 mil­lions d’eu­ros. Se­lon Glo­boe­sporte, Lyon au­rait une lon­gueur d’avance : ain­si, Flo­rian Mau­rice, le res­pon­sable du re­cru­te­ment de l’OL, était pré­sent lors du match San­tosIn­ter­na­cio­nal (1-2), di­manche. Mais l’ex-at­ta­quant n’au­rait pas été séduit. Ce joueur de grande taille (1,89 m) a été for­mé comme dé­fen­seur cen­tral, mais aus­si mi­lieu de ter­rain, à l’académie de San­tos. « Ses prin­ci­pales forces sont le jeu aé­rien, le sens du pla­ce­ment et la re­lance, confie Vi­ni­cius Ra­mos, jour­na­liste pour ESPN à São Pau­lo. Si on doit comparer son pro­fil à ce­lui d’un an­cien Lyon­nais, je le trouve proche d’Ed­mil­son. » A sa­voir un dé­fen­seur élé­gant et bon foot­bal­leur, à dé­faut d’im­po­ser un vé­ri­table im­pact dans les duels. La prin­ci­pale in­cer­ti­tude au­tour de Ve­ris­si­mo touche son in­ex­pé­rience : plus en­core que son jeune âge (il au­ra 23 ans le 7 juillet), il n’a com­men­cé en pro, avec San­tos, qu’en jan­vier 2016. « De­puis qu’il a in­té­gré le onze de dé­part, il n’en est pas sor­ti, in­dique Vi­ni­cius Ra­mos. Il a réa­li­sé une bonne sai­son 2017, mais cette an­née, il ne va pas très bien. Il a failli être trans­fé­ré au Spartak Mos­cou pour 7,5 mil­lions d’eu­ros en fé­vrier. Les in­cer­ti­tudes au­tour de son ave­nir le per­turbent peut-être.» Cet été, son dé­part ne fait plus trop de doute, en rai­son « des pro­blèmes fi­nan­ciers de San­tos ». Dé­crit comme « un joueur ti­mide », Ve­ris­si­mo pour­rait aus­si faire pen­ser à Mam­ma­na. Ache­té à Ri­ver Plate en juillet 2016, le pro­met­teur dé­fen­seur ar­gen­tin, alors âgé de 20 ans, n’avait pas été mis dans les meilleures condi­tions lors de son unique sai­son à Lyon, avant de re­joindre Saint-Pé­ters­bourg. «Lu­cas Ve­ris­si­mo n’est pas un lea­der et il n’a pas en­core les épaules pour di­ri­ger une dé­fense, as­sure Do­mi­nique Baillif, jour­na­liste res­pon­sable du site Sam­ba­foot. Se­lon moi, il au­ra be­soin d’un temps d’adap­ta­tion, il ne pour­ra pas être ti­tu­laire tout de suite. Mal­gré ses qua­li­tés in­dé­niables, il va fal­loir qu’il di­gère son ar­ri­vée. Ce ne se­rait pas la bonne mé­thode de le ju­ger au bout de trois matchs. » Un avis par­ta­gé par Vi­ni­cius Ra­mos : «Si, et seule­ment si, vous le voyez en un joueur ayant le po­ten­tiel d’évo­luer en pen­sant à l’ave­nir, c’est un bon pa­ri.» L’OL et l’OM semblent ten­tés de le faire dès cet été.

«Lu­cas Ve­ris­si­mo ne pour­ra pas être ti­tu­laire tout de suite.» Do­mi­nique Baillif

Hor­mis l’OM, Mar­seille, Lyon et des clubs russes se­raient sur Ve­ris­si­mo (à g.).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.