Le FMI, cible d’anar­chistes grecs ?

20 Minutes (Montpellier) - - Actualité -

Le groupe anar­chiste grec Conspi­ra­tion des cel­lules de feu est « vrai-

sem­bla­ble­ment à l’ori­gine » de l’en­voi du co­lis pié­gé qui a ex­plo­sé, jeu­di, au siège du FMI à Pa­ris, et bles­sé une per­sonne, a in­di­qué une source po­li­cière grecque. Comme ce­lui en­voyé, mer­cre­di, au mi­nis­tère al­le­mand des Fi­nances, mais dont l’ex­plo­sion a pu être em­pê­chée. Ap­pa­rue en Grèce en 2008, la Conspi­ra­tion des cel­lules de feu a mis l’Eu­rope en état d’alerte en 2010 avec une sé­rie d’en­vois de co­lis pié­gés, no­tam­ment à la Chan­cel­le­rie al­le­mande et à la Com­mis­sion eu­ro­péenne. Elle a en­suite ré­ap­pa­ru en 2014, en pro­vo­quant de pe­tits at­ten­tats à l’en­gin ex­plo­sifs, sans faire des vic­times. Fran­çois Hol­lande a qua­li­fié cet acte d’« at­ten­tat » et an­non­cé la pro­lon­ga­tion de l’état d’ur­gence du pays « jus­qu’au 15 juillet ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.