A Tou­louse (1-2), Mi­tro­glou sort l’OM du trou

20 Minutes (Montpellier) - - Grand Montpellier - A Tou­louse, Ni­co­las Sti­val

Pour un choc entre une équipe en lutte pour son main­tien et un can­di­dat à l’Eu­rope, on a vu pire spec­tacle que ce TFC-OM, di­manche. Ce match très ani­mé a été rem­por­té par les vi­si­teurs mar­seillais (1-2).

Mi­tro­glou, hé­ros in­at­ten­du. Il ve­nait à peine de rem­pla­cer un Va­lère Ger­main en­core bien pâle, qui avait ra­té deux belles oc­ca­sions (18e et 36e). Trente-cinq se­condes plus tard, à la suite d’une ac­tion com­bi­née avec Di­mi­tri Payet, autre en­trant, Ko­stas Mi­tro­glou a ins­crit le but de la vic­toire mar­seillaise (79e). Le Grec, mal-ai­mé de la ci­té pho­céenne, a été bien ai­dé par la trans­ver­sale pour sa qua­trième réa­li­sa­tion de la sai­son en L1. Pour une fois, le hé­ros de la soi­rée, c’est lui.

Mar­seille suit la ca­dence. Trois jours après sa vic­toire en Ligue Eu­ro­pa sur Bil­bao (3-1), L’OM de­vait ga­gner pour se pas se lais­ser dé­cram­pon­ner (dé­fi­ni­ti­ve­ment ?) par Mo­na­co, dau­phin de l’in­tou­chable PSG, et gar­der ses dis­tances sur le qua­trième, Lyon, qui ve­nait de ga­gner contre Caen dans l’après-mi­di. Mis­sion ac­com­plie, dans la dou­leur, après un ex­cellent dé­but de par­tie, ma­té­ria­li­sé par le but d’Ocam­pos (9e), puis un long tun­nel de souf­france de près d’une heure. L’équipe de Ru­di Gar­cia a trou­vé un se­cond souffle dans le der­nier quart d’heure, où le ta­lent du gar­dien tou­lou­sain La­font (et sa barre sur un tir flot­tant de Sarr) l’ont em­pê­ché de cor­ser la note. Le choc des Olym­piques, entre Mar­seille et Lyon, di­manche, pro­met. Tou­louse mal payé, point par point. Vaillant, long­temps sé­dui­sant même, à l’image de l’in­te­nable Gra­del cô­té gauche, le TFC peut lo­gi­que­ment se sen­tir frus­tré après cet échec qui sur­vient après trois nuls d’af­fi­lée. Le 17e de L1 n’a pas for­cé­ment la gueule d’un mal clas­sé. Mais il en a le faible nombre de points (28) et de­vra se faire vio­lence pour échap­per à un fu­neste des­tin. Pas la peine de dé­battre long­temps de l’im­por­tance de la ré­cep­tion de Stras­bourg (15e) sa­me­di.

Mi­tro­glou a été dé­ci­sif à son en­trée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.