La France fi­nit par faire un geste

« Aqua­rius »

20 Minutes (Montpellier) - - ACTUALITÉ -

Le Pre­mier mi­nistre Edouard Phi­lippe a as­su­ré mar­di que la France était « prête à ai­der » l’Es­pagne pour « ac­cueillir » des migrants de l’Aqua­rius. Une fa­çon d’apai­ser la co­lère des dé­pu­tés LREM? Mar­di, une tren­taine d’entre eux ont fus­ti­gé « le si­lence » du gou­ver­ne­ment face au cas du na­vire. Et Mé­de­cins du monde a en­fon­cé le clou sur Twit­ter : « Vous [Em­ma­nuel Ma­cron] ne pou­vez pas qua­li­fier de crimes contre l’hu­ma­ni­té les per­sé­cu­tions des migrants en Li­bye » et « vous abs­te­nir, au risque d’être com­plice de non-as­sis­tance à per­sonne en dan­ger ». En deux ans, l’Aqua­rius a se­cou­ru 30 000 migrants au large de la Li­bye. Mais, de­puis peu, l’ONG fran­çaise SOS Mé­di­ter­ra­née qui l’af­frète se heurte au dur­cis­se­ment des po­li­tiques mi­gra­toires en Eu­rope. Ain­si, de­puis mar­di, re­fou­lé par Malte et l’Ita­lie, l’Aqua­rius et ses 629 pas­sa­gers étaient blo­qués en mer. L’Es­pagne a été le pre­mier pays à pro­po­ser son aide lun­di. En avril, dé­jà, la ques­tion mi­gra­toire avait di­vi­sé les mar­cheurs : 15 dé­pu­tés n’avaient pas vo­té le pro­jet de loi asile et im­mi­gra­tion. La pre­mière lec­ture s’était sol­dée par un vote contre et qua­torze abs­ten­tions.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.