Les mau­vais es­prits de fa­mille

Le réa­li­sa­teur Ari As­ter joue sur les peurs au sein d’une fa­mille pour ren­for­cer l’ef­fi­ca­ci­té du ter­ri­fiant « Hé­ré­di­té »

20 Minutes (Montpellier) - - CINÉMA/VOTRE SOIRÉE TÉLÉ - Ca­ro­line Vié

La fa­mille, quel cau­che­mar ! C’est la con­clu­sion à la­quelle par­vient le spec­ta­teur à l’is­sue d’Hé­ré­di­té, pre­mier long-mé­trage d’Ari As­ter. A la mort de sa mère, une femme ap­pa­rem­ment ran­gée (im­pres­sion­nante To­ni Col­lette) voit sa vie avec son ma­ri et ses en­fants bas­cu­ler dans l’hor­reur. « Je me suis dit que rien n’est plus ter­ri­fiant que la fa­mille parce que, par es­sence, c’est en son sein qu’on doit se sen­tir pro­té­gé, ex­plique le réa­li­sa­teur à 20 Mi­nutes. Rien ne me semble pire que le mo­ment où ce co­con de­vient une me­nace.» Par pe­tites touches, Ari As­ter fait dé­cou­vrir les nom­breux trau­mas dont souffre son hé­roïne, que le dé­cès d’une ma­triarche aux mul­tiples se­crets dé­bous­sole. «Je vois Hé­ré­di­té comme un drame fa­mi­lial pous­sé à l’ex­trême, dont les fan­tômes sont des ma­ni­fes­ta­tions d’un pas­sé tra­gique », pré­cise le ci­néaste. De la ga­mine qui fa­brique des ob­jets d’art ma­cabre à sa mère qui re­pro­duit les pièces de leur mai­son avec des mi­nia­tures, tout est conçu pour que la ten­sion s’ins­talle en pro­fon­deur, dès les pre­mières scènes.

« Dé­ran­ge­ment men­tal »

Amou­reux de ci­né­ma fan­tas­tique, Ari As­ter re­con­naît avoir pen­sé à Ro­se­ma­ry’s Ba­by de Ro­man Po­lans­ki et à Shi­ning de Stan­ley Ku­brick en bâ­tis­sant son in­trigue. « J’ai un faible pour les oeuvres où le pu­blic ne sait pas s’il a af­faire à des phé­no­mènes pa­ra­nor­maux ou à des ma­ni­fes­ta­tions de dé­ran­ge­ment men­tal », pré­cise-t-il. Le réa­li­sa­teur main­tient ain­si l’am­bi­guï­té entre ma­ni­fes­ta­tions oc­cultes et fo­lie fu­rieuse avec maes­tria pour dis­til­ler l’an­goisse.

To­ni Col­lette in­ter­prète une femme ap­pa­rem­ment ran­gée dont la vie bas­cule.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.