Be­nal­la boude les sé­na­teurs

En­quête

20 Minutes (Montpellier) - - ACTUALITÉ -

In­vi­té à s’ex­pli­quer de­vant une com­mis­sion d’en­quête sé­na­to­riale le 19 sep­tembre, Alexandre Be­nal­la a fait sa­voir qu’il ne s’y ren­drait pas. « Il ne veut pas al­ler de­vant une com­mis­sion faire des dé­cla­ra­tions qui lui se­raient re­pro­chées par les ma­gis­trats ins­truc­teurs », a dé­cla­ré sur LCI Me Lau­rentF­ranck Lié­nard, avo­cat de l’ancien char­gé de mis­sion de l’Ely­sée. Tou­te­fois, Alexandre Be­nal­la « ac­cepte de ré­pondre aux ques­tions de la com­mis­sion sé­na­to­riale si­tôt l’ins­truc­tion close ». Fil­mé en train de vio­len­ter un ma­ni­fes­tant en marge des dé­fi­lés du 1er-Mai, Alexandre Be­nal­la a été mis en exa­men le 22 juillet no­tam­ment pour « vio­lences en réunion ».

« Il n’ap­par­tient pas aux personnes convo­quées pour être au­di­tion­nées de dé­ci­der de se pré­sen­ter ou non à cette convo­ca­tion », a ré­tor­qué Phi­lippe Bas (LR), le pré­sident de cette com­mis­sion. «Le Sé­nat pour­sui­vra im­per­tur­ba­ble­ment ses au­di­tions », a-t-il pré­ve­nu. Un re­fus de se pré­sen­ter est pu­nis­sable de deux ans d’em­pri­son­ne­ment et 7 500 € d’amende.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.