Le Bré­sil ti­raillé entre deux ex­trêmes

20 Minutes (Montpellier) - - ACTUALITÉ -

La di­rec­tion que va prendre le Bré­sil est im­pré­vi­sible. Le plus grand pays d’Amé­rique la­tine s’ache­mi­nait en ef­fet lun­di vers un se­cond tour de la pré­si­den­tielle pou­vant lui don­ner un chef d’Etat d’ex­trême droite comme de gauche.

Jair Bol­so­na­ro, le dé­pu­té nos­tal­gique de la dic­ta­ture mi­li­taire, s’est qua­li­fié di­manche avec 46 % des votes. Une per­for­mance à la me­sure du phé­no­mène élec­to­ral qu’il est de­ve­nu ces der­nières se­maines après avoir été vic­time d’un at­ten­tat. Mais il n’a pas été élu pré­sident au pre­mier tour comme il l’es­pé­rait. Il se re­trou­ve­ra le 28 oc­tobre face à Fer­nan­do Had­dad (29%), du Par­ti des tra­vailleurs (PT), dans un duel in­cer­tain et symp­to­ma­tique de l’ex­trême po­la­ri­sa­tion que cette cam­pagne a ré­vé­lée.

L’un et l’autre vont es­sayer d’être plus consen­suels en nouant des al­liances vers le centre, très convoi­té. Ils de­vront aus­si ten­ter de li­mi­ter le fort re­jet qu’ils ins­pirent l’un comme l’autre dans l’élec­to­rat de 147 mil­lions d’ha­bi­tants. Les Bré­si­liens sont an­xieux pour l’ave­nir de la dé­mo­cra­tie dans ce pays éprou­vé par une dic­ta­ture (1964-1985), tout en re­je­tant un re­tour aux af­faires du PT, im­pli­qué dans des af­faires de cor­rup­tion.

Jair Bol­so­na­ro (en haut) a de­van­cé Fer­nan­do Had­dad au pre­mier tour.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.