1 0 Non, le li­cen­cie­ment des agents hos­pi­ta­liers n’est pas fa­ci­li­té

20 Minutes (Montpellier) - - DIX NEWS - Fake off 20 Mi­nutes

En pleine crise du Co­vid-19, le gou­ver­ne­ment a-t-il pu­blié un dé­cret per­met­tant le li­cen­cie­ment des fonc­tion­naires hos­pi­ta­liers? L’af­fir­ma­tion se ré­pand sur les ré­seaux so­ciaux. Que contient ce dé­cret, pu­blié le 3 sep­tembre ? « Ce dis­po­si­tif a vo­ca­tion à ai­der les fonc­tion­naires de la fonc­tion pu­blique hos­pi­ta­lière dont l’emploi est sup­pri­mé et aux­quels on ne peut en of­frir im­mé­dia­te­ment un autre à re­trou­ver un emploi dans la fonc­tion pu­blique, ou, sur leur de­mande, dans le sec­teur pri­vé, à tra­vers des bi­lans de com­pé­tences et autres for­ma­tions », dé­crit Syl­vain Ni­quège, pro­fes­seur de droit à l’uni­ver­si­té de Bor­deaux. « Pré­sen­ter ce dé­cret comme or­ga­ni­sant une nou­velle pos­si­bi­li­té de li­cen­cie­ment de fonc­tion­naires est une er­reur », ajoute-t-il. Ac­tuel­le­ment, le li­cen­cie­ment d’un fonc­tion­naire hos­pi­ta­lier est bien pos­sible, mais sous condi­tions. Si son poste est sup­pri­mé, il peut être li­cen­cié après avoir re­fu­sé trois offres d’emploi. Il peut éga­le­ment l’être six mois après la sup­pres­sion de son poste, en l’ab­sence de pro­po­si­tion de poste. Sa­chant que, par ailleurs, le gou­ver­ne­ment ne cache pas son in­ten­tion de di­mi­nuer le nombre de fonc­tion­naires. 20 Mi­nutes lutte contre les fake news. Un doute? Ecri­vez à fa­keoff@20mi­nutes.fr

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.