Ça gaze pour leurs voi­tures

Des étu­diants pré­sentent leurs der­niers pro­to­types au bio­mé­thane et à l’hy­dro­gène

20 Minutes (Nantes) - - Grand Nantes - Clé­ment Car­pen­tier

Dans sa toute pe­tite voi­ture bleue, Ade­line en­chaîne les tours. Cette an­cienne cham­pionne du monde de kart, étu­diante à la Jo­li­ve­rie de Nantes, est au vo­lant de la Ci­ty­Joule. Un pro­to­type à hy­dro­gène qui dé­tient le re­cord du monde de ki­lo­mètres par litre (1350 km). Pour rap­pel, une voi­ture par­court en­vi­ron 20 km avec un litre d’es­sence. Ce vé­hi­cule est donc ré­vo­lu­tion­naire, mais ver­ra-t-il le jour? Comme son pen­dant au bio­mé­thane, la Mi­cro­Joule ? « Beau­coup de monde nous pose cette ques­tion, mais moi, j’y crois », ré­pond Va­len­tin An­dré, en charge du pro­jet à l’école Po­ly­tech Nantes. Avec toute son équipe, il est per­sua­dé que l’on rou­le­ra bien­tôt avec une voi­ture à hy­dro­gène « même si on a en­core du re­tard sur l’élec­trique, c’est pos­sible. » Alors, bien sûr, il y a en­core toutes les pro­blé­ma­tiques liées à la sé­cu­ri­té, mais ces pro­to­types « pour­raient dé­jà rou­ler en ville, car ils peuvent al­ler jus­qu’à 80 km/h, ex­plique Ade­line. C’est une ques­tion de temps. » Se­lon quel ca­len­drier? « Pas avant une dé­cen­nie », concède tout de même Va­len­tin An­dré.

Ins­pi­ré par la For­mule 1

Mais les deux pro­jets pour­raient s’ac­cé­lé­rer dans les pro­chaines an­nées grâce à la For­mule 1. En ef­fet, « tout est op­ti­mi­sé par les in­gé­nieurs qui tra­vaillent sur ces voi­tures », rap­pelle Edouard. Cet étu­diant a, par exemple, ins­tal­lé en 2017 de nou­veaux joints, uti­li­sé par Sé­bas­tian Vet­tel ou en­core Le­wis Ha­mil­ton, sur les mo­teurs. Et ils amé­liorent de 10 % le ren­de­ment des pro­to­types. Pour Phi­lippe Main­dru, le res­pon­sable de Mi­cro­Joule et Ci­ty­Joule, c’est « un pas im­por­tant vers l’in­dus­tria­li­sa­tion » de ces vé­hi­cules au bio­mé­thane ou à hy­dro­gène. Il y a aus­si d’autres en­jeux comme de faire bais­ser le prix ac­tuel de ces mo­dèles (150 000 €). S’il est dif­fi­cile d’ima­gi­ner la com­mer­cia­li­sa­tion d’une voi­ture au bio­mé­thane ou à l’hy­dro­gène avant 2030, les deux écoles res­tent à la pointe sur le su­jet.

Ade­line s’ins­talle dans sa Ci­ty­Joule à hy­dro­gène pour une dé­mons­tra­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.