Pri­vés de boum et de conserves

20 Minutes (Nantes) - - 20 Minutes 10 News -

« Mal­gré plu­sieurs rap­pels à l’ordre, cer­tains conti­nuent à bran­dir des ob­jets en séance », dé­plore le pré­sident de l’As­sem­blée na­tio­nale, Fran­çois de Ru­gy (LREM). Il a rap­pe­lé à l’ordre les dé­pu­tés mar­di sur ces hap­pe­nings et leurs ho­raires de nuit. Il sou­ligne que « l’uti­li­sa­tion de gra­phiques, de pan­cartes, de do­cu­ments, d’ob­jets ou ins­tru­ments di­vers » est pros­crite dans l’hé­mi­cycle, « no­tam­ment pen­dant les ques­tions au gou­ver­ne­ment ». Les

2 Une Bar­bie à l’ef­fi­gie d’une es­cri­meuse voi­lée

Mat­tel a an­non­cé la mise en vente d’une nou­velle Bar­bie en 2018. La my­thique pou­pée re­pré­sen­te­ra cette fois l’es­cri­meuse amé­ri­caine Ib­ti­haj Mu­ham­mad qui avait concou­ru aux Jeux olym­piques de 2016 à Rio. Sa par­ti­ci­pa­tion avait été lar­ge­ment com­men­tée puis­qu’elle de­vint alors la pre­mière spor­tive amé­ri­caine à se pré­sen­ter voi­lée à une épreuve olym­pique. La Bar­bie à l’ef­fi­gie de la spor­tive se­ra donc na­tu­rel­le­ment voi­lée, et équi­pée d’un masque d’es­crime. dé­pu­tés in­sou­mis se sont illus­trés à plu­sieurs re­prises de­puis le dé­but de la lé­gis­la­ture, en bran­dis­sant des exem­plaires du Code du tra­vail, des fla­cons de mé­di­ca­ments ou des den­rées ali­men­taires pour ap­puyer leurs propos. Pour ce qui est des ho­raires, Ru­gy vi­sait sans doute les jeunes dé­pu­tés LREM épin­glés par Ma­rianne pour avoir im­pro­vi­sé « une boum » à la bu­vette des par­le­men­taires après une séance de nuit, le 27 oc­tobre.

3 L’Aus­tra­lie es­pion­net-elle le Hon­du­ras ?

L’Aus­tra­lie et le Hon­du­ras sont en com­pé­ti­tion pour dé­ter­mi­ner qui par­ti­ci­pe­ra à la Coupe du monde de football en juin 2018. Les deux na­tions ont fait 0-0 lors du bar­rage al­ler et se pré­parent au match re­tour. Ça se­ra tel­le­ment ser­ré que, se­lon la Fé­dé­ra­tion hon­du­rienne, les Aus­tra­liens es­pion­ne­raient leurs en­traî­ne­ments à l’aide d’un drone. Le sé­lec­tion­neur hon­du­rien en est très contra­rié se­lon la presse lo­cale.

4 Le li­vreur se gar­dait tous les meubles

Un chauf­feur-li­vreur d’Ikea est ac­cu­sé d’avoir dé­tour­né pour 10 500 € de meubles, rap­portent La Pro­vence et Vau­cluse-Ma­tin. Un res­pon­sable du ma­ga­sin de Vedène (Vau­cluse) avait dé­cou­vert, en vente sur Le Bon Coin, de nom­breux meubles Ikea neufs. Le ven­deur étant in­ca­pable de lui four­nir les fac­tures, une en­quête avait été ou­verte.

5 Ge­ne­viève dé­couvre le pas­sé d’Em­ma­nuel

Ge­ne­viève de Fon­te­nay n’adresse plus de coup de cha­peau à Em­ma­nuel Ma­cron. L’an­cienne cha­pe­ronne des Miss France avait as­sis­té au mee­ting lyon­nais de ce­lui qui était alors can­di­dat à la pré­si­den­tielle. Mais, dé­sor­mais, plus ques­tion de le sou­te­nir : « C’était mon ami, je le dé­teste main­te­nant. Main­te­nant, il est dans les pattes du Me­def, du CAC 40, des ban­quiers. Il a été d’ailleurs chez Roth­schild. Il va faire beau­coup de dé­gâts dans la France en pré­ca­ri­té », a-t-elle ba­lan­cé dans « l’interview sans filtre » de Té­lé Loi­sirs. A 85 ans, elle se qua­li­fie de « Fran­çaise in­sou­mise ».

6 Un doigt d’hon­neur à 65000 €

Les ad­mi­ra­teurs de Ju­li Briks­man, l’Amé­ri­caine de 50 ans qui a per­du son em­ploi à la suite d’un doigt d’hon­neur adres­sé à Do­nald Trump, ont créé « Thank You Ju­li » (« Mer­ci Ju­li »), une ca­gnotte de sou­tien sur la pla­te­forme GoFundMe. Ils ont dé­jà réuni plus de 65000 €. Son em­ployeur, Aki­ma LLC, a ju­gé ce geste « obs­cène » et l’a congé­diée, pré­tex­tant une « vio­la­tion de la politique des ré­seaux so­ciaux de l’en­tre­prise ». Elle avait pos­té le cli­ché comme photo de pro­fil de ses comptes Twit­ter et Fa­ce­book per­son­nels.

7 Le Gon­court des ly­céens cou­ron­ne­ra une au­teure

Alors que les ju­rys des grands prix lit­té­raires n’ont ré­com­pen­sé que des hommes cette an­née, le Gon­court des ly­céens cou­ron­ne­ra une femme jeu­di. Les fi­na­listes sont en ef­fet quatre ro­man­cières. Deux d’entre elles fai­saient dé­jà par­tie de la sé­lec­tion du prix Gon­court : Vé­ro­nique Ol­mi pour Ba­khi­ta (Al­bin Mi­chel) et Alice Ze­ni­ter pour L’Art de perdre (Flam­ma­rion). Les deux autres fi­na­listes sont Bri­gitte Giraud pour Un loup pour l’homme (Flam­ma­rion) et Mo­ni­ca Sa­bo­lo pour Sum­mer (JC Lat­tès).

8 Un chef pa­pou in­vi­té à la fac de Stras­bourg

Ce mer­cre­di après-mi­di, Mun­diya Ke­pan­ga, chef pa­pou de la tri­bu des Hu­lis en Pa­poua­sie-Nou­velle-Gui­née, est in­vi­té à l’uni­ver­si­té de Stras­bourg. L’Ins­ti­tut d’eth­no­lo­gie de cette fac l’or­ga­nise la pro­jec­tion de Frères des arbres, en pré­sence du chef pa­pou, donc, mais aus­si du réa­li­sa­teur Marc Do­zier. Elle se­ra sui­vie d’un dé­bat sur les consé­quences de la dé­fo­res­ta­tion et de l’hy­per-ex­ploi­ta­tion des res­sources na­tu­relles.

Le groupe des In­sou­mis sou­ligne ses ex­po­sés avec des ob­jets de­puis juillet.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.