Le pa­tron d’Au­di conduit en pri­son

20 Minutes (Nantes) - - ACTUALITÉ -

Die­sel­gate

C’est la pre­mière in­car­cé­ra­tion d’un très haut res­pon­sable dans l’en­quête ten­ta­cu­laire sur le scan­dale des mo­teurs die­sel tru­qués. Lun­di, la jus­tice al­le­mande a pla­cé en dé­ten­tion pro­vi­soire le pa­tron du construc­teur Au­di. Ru­pert Stad­ler, aux ma­nettes de la fi­liale de Volks­wa­gen de­puis onze ans, avait été mis en cause fin mai pour « fraude » et com­pli­ci­té d’« émis­sion de faux cer­ti­fi­cats» par le par­quet de Mu­nich, qui avait or­don­né la per­qui­si­tion de son do­mi­cile. Son in­car­cé­ra­tion a été dé­ci­dée en rai­son d’un « risque de dis­si­mu­la­tion de preuves ». Le die­sel­gate a écla­té en sep­tembre 2015 chez Volks­wa­gen, mai­son mère d’Au­di et de Porsche. L’agence amé­ri­caine de l’environnement avait ac­cu­sé le pre­mier construc­teur mon­dial d’avoir équi­pé 11 mil­lions de ses voi­tures die­sel d’un lo­gi­ciel ca­pable de faus­ser le ré­sul­tat des tests an­ti­pol­lu­tion et dis­si­mu­lant des émis­sions dé­pas­sant par­fois jus­qu’à 40 fois les normes au­to­ri­sées. De­puis, le die­sel­gate a coû­té plus de 26 mil­liards d’eu­ros au groupe et a plom­bé l’image de la branche au­to, fleu­ron de l’in­dus­trie al­le­mande, et du die­sel, l’une de ses tech­no­lo­gies phares.

Ru­pert Stad­ler est in­quié­té pour fraude, no­tam­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.