« Je n’ou­blie­rai ja­mais ce jour »

20 Minutes (Nice) - - La Mort De Johnny -

« C’était en 2005. A l’époque, je tra­vaillais pour une marque d’équipe-

ment pro­fes­sion­nel de cui­sine, se rap­pelle Ch­ris­tophe Royer. Le chef Marc Vey­rat avait of­fert un cui­seur-va­peur à John­ny et, comme j’étais le com­mer­cial du sec­teur, c’est moi qui suis al­lé chez lui, à Marnes-la-Co­quette. » C’est ain­si que Ch­ris­tophe Royer pé­nètre dans l’in­ti­mi­té de la star. « J’ai d’abord fait une pré­vi­site d’ins­tal­la­tion. Me voi­là donc dans la buan­de­rie, où on avait dé­ci­dé d’ins­tal­ler l’ap­pa­reil, avec un tech­ni­cien et Lae­ti­cia Hal­ly­day. Tout à coup, j’en­tends un ‘‘bon­jour !’’ der­rière moi. Je me re­tourne et je me re­trouve face à John­ny, en san­dales et en sur­vê­te­ment. Je ne sa­vais même pas qu’il al­lait être là. Mais bon, j’avais quand même pris mon ap­pa­reil pho­to au cas où. Il a été su­per simple avec moi. Je lui ai de­man­dé s’il ac­cep­tait de faire une pho­to avec moi et il a tout de suite dit oui. C’est Lae­ti­cia qui l’a prise. C’était tel­le­ment émou­vant. »

Ch­ris­tophe Royer a ren­con­tré John­ny Hal­ly­day, chez lui, à La Sa­van­nah.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.