Après 100 jours, Trump n’est pas dans le tem­po

Le pré­sident ré­pu­bli­cain fê­te­ra ses cent jours à la Mai­son-Blanche, sa­me­di

20 Minutes (Paris) - - News - De notre correspondant aux Etats-Unis, Phi­lippe Ber­ry

Un cap sym­bo­lique pour tout pré­sident amé­ri­cain. Sa­me­di, Do­nald Trump cé­lé­bre­ra ses cent jours de pré­sence à la Mai­sonB­lanche. S’il ju­rait ré­cem­ment dans le Wis­con­sin que « per­sonne n’a ac­com­pli au­tant en si peu de temps », les Amé­ri­cains ont un avis ra­di­ca­le­ment dif­fé­rent. A 40 % d’opi­nions fa­vo­rables, Trump est, à ce stade de son man­dat, le pré­sident le plus im­po­pu­laire de l’his­toire amé­ri­caine mo­derne. Do­nald Trump avait pro­mis d’abro­ger la ré­forme « Oba­ma­care » sur la san­té. Il a ca­pi­tu­lé en 18 jours de­vant une tren­taine d’élus ul­tra-conser­va­teurs. Trump a éga­le­ment été contra­rié par des juges qui ont re­to­qué son dé­cret blo­quant l’im­mi­gra­tion de sept pays ma­jo­ri­tai­re­ment mu­sul­mans. Un dé­cret « bour­ré d’er­reurs et mis en place par des ama­teurs », se­lon le com­men­ta­teur conser­va­teur Da­vid Brooks. Autre pro­messe de cam­pagne, le mur à la fron­tière mexi­caine peine à se concré­ti­ser. Le Mexique re­fuse de payer, et des élus des deux camps ont re­ti­ré une avance de 1,5 mil­liard de dol­lars. L’ani­ma­teur Rush Lim­baugh, sou­tien de Trump, ac­cuse ce der­nier de « s’être écra­sé » en re­por­tant les dis­cus­sions à sep­tembre. La me­nace « Rus­sia­gate » Aga­cé par son propre camp au Con­grès, le pré­sident a pris da­van­tage de plai­sir à l’in­ter­na­tio­nal. Ain­si, il a ac­cueilli le pré­sident chi­nois Xi Jin­ping dans sa luxueuse ré­si­dence de Ma­ra-la­go. De­vant une part de gâ­teau au cho­co­lat, Trump a don­né son feu vert pour ti­rer 59 mis­siles To­ma­hawk sur la base aé­rienne d’Al-Chaay­rate, en ri­poste à l’at­taque chi­mique at­tri­buée au ré­gime de Ba­char al-As­sad, qu’il qua­li­fie « de bou­cher ». L’ex-can­di­dat ré­pu­bli­cain a éga­le­ment dé­fen­du l’en­ga­ge­ment de son pays au­près de l’Otan et a lar­gué « la mère de toutes les bombes » de l’ar­se­nal amé­ri­cain sur Daesh, en Af­gha­nis­tan. Mais les cent pre­miers jours de Do­nald Trump ont sur­tout été mar­qués par le feuille­ton du « Rus­sia­gate ». L’af­faire a dé­jà coû­té sa place à son conseiller Mi­chael Flynn. Le FBI a confir­mé qu’une en­quête était en cours pour dé­ter­mi­ner s’il y avait eu une « co­or­di­na­tion » entre la cam­pagne de Trump et la Rus­sie pour faire bas­cu­ler l’élec­tion. L’his­to­rien Al­lan Litch­man es­time d’ores et dé­jà que Do­nald Trump a « 50 % de chances d’être des­ti­tué » d’ici la fin de son man­dat.

San­té, im­mi­gra­tion et mur... l’ex-can­di­dat ré­pu­bli­cain mul­ti­plie les échecs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.