Tra­vailler plus pour ga­gner plus... de neu­rones

20 Minutes (Paris) - - Sciences - Ele­na Sen­der

Bonne nou­velle, à la fin de la lec­ture de cet ar­ticle, votre cer­veau au­ra ga­gné un neu­rone de plus ! Et 700 en moyenne en 24 heures, quel que soit votre âge. Car les jeunes ne sont pas les seuls à re­nou­ve­ler leurs stocks de cel­lules cé­ré­brales. Ce phé­no­mène, c’est la neu­ro­ge­nèse, une vé­ri­table fon­taine de jou­vence. Les « bé­bés neu­rones » naissent dans deux pou­pon­nières spé­ci­fiques du cer­veau : l’hip­po­campe, im­pli­qué dans la mé­moire, et la zone sous-ven­tri­cu­laire d’où ils migrent vers une autre ré­gion, le stria­tum, im­pli­qué dans la mo­ti­va­tion. A quoi servent-ils ? Quinze ans de re­cherche ont per­mis de le dé­cou­vrir : à mieux nous in­té­grer au monde. « Lorsque des sou­ris sont en pré­sence d’autres congé­nères dans un en­vi­ron­ne­ment qui va­rie, leur cer­veau est quatre fois plus riche en nou­veaux neu­rones que celles iso­lées dans un en­vi­ron­ne­ment pauvre », rap­porte Pierre-Ma­rie Lle­do, di­rec­teur du dé­par­te­ment des neu­ros­ciences de l’Ins­ti­tut Pas­teur (Pa­ris). Plus le mi­lieu est chan­geant, plus ces néo­neu­rones ap­pa­raissent. Et plus les ap­pren­tis­sages sont in­tenses, plus la neu­ro­ge­nèse aug­mente. Mais la sur­vie de ces jeunes neu­rones n’est pas pour au­tant ga­ran­tie. Evi­ter le stress, les drogues In­ex­pé­ri­men­tés, ils ar­rivent en ef­fet dans des ré­gions cé­ré­brales en pleine ac­tion. « Un peu comme de nou­veaux sta­giaires qui vou­draient s’in­té­grer dans une équipe dé­jà en place, ex­pose Ga­briel Le­pou­sez, cher­cheur à l’Ins­ti­tut Pas­teur. Si les bons contacts ne se créent pas au bon mo­ment, ils se­ront éli­mi­nés. » Alors l’équipe fran­çaise a éta­bli les règles d’or pour fa­vo­ri­ser leur pro­duc­tion et leur in­té­gra­tion : « Suivre une ac­ti­vi­té phy­sique, nouer des re­la­tions so­ciales, évi­ter les psy­cho­tropes, soi­gner sa flore in­tes­ti­nale, conseille Pierre-Ma­rie Lle­do. Mais, sur­tout, chas­ser le stress et la rou­tine, les pires en­ne­mis de la neu­ro­ge­nèse. » Re­trou­vez dès à pré­sent en kiosque le nu­mé­ro de mai de « Sciences et Ave­nir ».

Faire du sport, par exemple, amé­liore la neu­ro­ge­nèse.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.