Fête des gosses...

Des conseils pour sur­vivre à deux mois non-stop avec ses en­fants

20 Minutes (Paris) - - La Une - Anis­sa Bou­me­diene

A l’ap­proche des vacances, « 20 Mi­nutes » vous livre des conseils pour sup­por­ter vos en­fants pen­dant deux mois.

Vos en­fants, vous les ado­rez (c’est un peu votre job aus­si) et le dé­but des grandes vacances, ce ven­dre­di, va vous don­ner l’oc­ca­sion de pas­ser deux mois non-stop avec eux. Au point de vous rendre chèvre et de vous faire es­pé­rer le re­tour ra­pide de la ren­trée ! Pas de pa­nique, 20 Mi­nutes vous donne des clés pour sur­vivre à l’été.

Lâ­cher prise. Faire les de­voirs, dî­ner, cou­cher tôt les en­fants : du­rant l’an­née sco­laire, le ti­ming de la jour­née est chro­no­mé­tré. Mais, « les vacances, c’est le mo­ment par­fait pour lâ­cher prise », sug­gère le Dr Gilles Va­let, pédopsychiatre et au­teur des 101 Règles de l’édu­ca­tion bien­veillante (éd. La­rousse). Ain­si, « on peut en pro­fi­ter pour être plus souple sur les règles de l’heure du cou­cher, par exemple, pres­crit le Dr Va­let. Ce­la per­met d’évi­ter des ten­sions, mais aus­si de sou­li­gner qu’on est là dans l’ex­cep­tion à la règle qui a cours tout au long de l’an­née. » La dis­ci­pline, elle, peut être ré­in­tro­duite après que pe­tits et grands ont dé­com­pres­sé. Isa­belle Can­ta­re­ro, au­teure du 1er Ca­hier de vacances de la fa­mille (éd. playBac) et de Mon blog de ma­man, pro­pose « des temps de tra­vail le ma­tin, avec un ca­hier de vacances ou en em­por­tant des livres ». « Dic­tées, écri­ture des cartes pos­tales et du jour­nal de bord des vacances sont aus­si de très bons exer­cices », ajoute-t-elle.

Res­pon­sa­bi­li­ser les en­fants. Les vacances sont l’oc­ca­sion de « prou­ver aux en­fants qu’on peut leur faire confiance », in­dique le Dr Gilles Va­let. Et de nuan­cer : « Il ne s’agit pas de bais­ser sa vi­gi­lance et de les lais­ser se bai­gner sans sur­veillance à la pis­cine! » Conseils : lais­sez-les al­ler cher­cher le pain, cui­si­ner, pré­pa­rer leur sac à dos pour les ac­ti­vi­tés de la jour­née.

Oc­cu­per sa mar­maille. Pour être (un peu) tran­quille, l’as­tuce est d’« oc­cu­per les en­fants de leur cô­té, par exemple en pro­fi­tant des ac­ti­vi­tés pro­po­sées dans le cadre des vacances, qu’il s’agisse d’un stage de ten­nis ou d’ac­ti­vi­tés gra­tuites pro­po­sées par la mu­ni­ci­pa­li­té », conseille Gilles Va­let. Le stage du fils d’Isa­belle Can­ta­re­ro a été an­nu­lé au der­nier mo­ment? Pas de sou­ci, re­la­ti­vise la blo­gueuse : « Je lui ai confié la mis­sion de re­peindre les vo­lets de la mai­son. Ça l’oc­cupe, il ne passe pas le nez ri­vé sur son écran et, une fois le tra­vail ac­com­pli, il au­ra sa ré­com­pense, de quoi s’of­frir ce qui lui fait en­vie. »

Pas­ser du temps tous en­semble. N’ou­bliez pas tou­te­fois que, dans vacances fa­mi­liales, il y a fa­mille. « La deuxième se­maine de nos vacances, pas de club, tranche Isa­belle Can­ta­re­ro. On prend une lo­ca­tion, pour vrai­ment nous re­trou­ver, par­ta­ger des ac­ti­vi­tés. » Et pour évi­ter les crises, « on choi­sit en­semble des ac­ti­vi­tés qui plaisent à tout le monde, mal­gré les âges et les goûts dif­fé­rents de nos en­fants. Les vacances, c’est d’abord l’oc­ca­sion de nous faire de beaux sou­ve­nirs. »

À NOS LEC­TEURS – Vous re­trou­ve­rez nos édi­tions im­pri­mées le ven­dre­di 1er sep­tembre. En at­ten­dant, nous vous in­vi­tons à suivre l’in­for­ma­tion en conti­nu sur tous nos sup­ports nu­mé­riques et à nous lire ju­qu’à lun­di en PDF.

L’été est l’oc­ca­sion de res­pon­sa­bi­li­ser les en­fants, avance un pédopsychiatre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.