Mu­rielle Bolle a en­ta­mé une grève de la faim

20 Minutes (Paris) - - Actualité - V.V.

Ch­ris­tophe Bal­lo­rin, l’un des avo­cats de Mu­rielle Bolle, a as­su­ré, jeu­di à 20 Mi­nutes, que sa cliente avait « en­ta­mé une grève de la faim » à la pri­son de Di­jon (Côte-d’Or), où elle est en dé­ten­tion pro­vi­soire dans le cadre de l’ins­truc­tion ou­verte sur la mort du pe­tit Gré­go­ry. Son but : dé­non­cer « ses condi­tions de dé­ten­tion ter­ribles » et « faire ac­cé­lé­rer l’or­ga­ni­sa­tion d’une confron­ta­tion » entre elle et un cou­sin éloi­gné. Mise en exa­men pour en­lè­ve­ment sui­vi de la mort de Gré­go­ry Ville­min, Mu­rielle Bolle avait ac­cu­sé Ber­nard La­roche, son beau-frère, d’avoir kid­nap­pé l’en­fant le 16 oc­tobre 1984, jour où il a été dé­cou­vert pieds et poings liés dans la Vo­logne (Vosges). Après avoir pas­sé une soi­rée en fa­mille, l’ado­les­cente d’alors s’était ré­trac­tée et avait in­no­cen­té son beau­frère. Les en­quê­teurs ont ac­quis la convic­tion qu’elle avait su­bi un « re­ca­drage en règle » de sa fa­mille avant de chan­ger de ver­sion. Une thèse ac­cré­di­tée par le té­moi­gnage ré­cent de ce cou­sin éloi­gné.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.