Gou­rou conge­lé, cour­roux cal­mé

20 Minutes (Paris) - - Actualité - Ma­rie Lom­bard

Des nou­velles de l’Hi­ber­na­tus. Né dans l’Etat de Bi­har en Inde, Ashu­tosh Ma­ha­raj a fon­dé la secte Mis­sion d’éveil de la lu­mière di­vine en 1983. Le chef spi­ri­tuel a été dé­cla­ré mort par les au­to­ri­tés in­diennes en jan­vier 2014. Mais ses fi­dèles nient son dé­cès et sont per­sua­dés que leur lea­der est dans un état de sa­madhi, le ni­veau de mé­di­ta­tion le plus éle­vé. Ils re­fusent donc d’ac­cé­der à la re­quête du fils d’Ashu­tosh Ma­ha­raj, qui de­mande que

2

A 15 ans, il épouse une femme de 73 ans Me­na­çant de se sui­ci­der, un ado­les­cent de 15 ans a pu épou­ser une femme de 73 ans dans un village d’In­do­né­sie. Le gar­çon, Se­la­met Riya­di, est tom­bé amou­reux de Ro­haya bin­ti Kia­gus Mu­ham­mad Jak­far il y a cinq mois, quand celle-ci est ve­nue s’oc­cu­per de lui alors qu’il avait la ma­la­ria. « Etant don­né que le gar­çon est mi­neur, nous avons dé­ci­dé d’un ma­riage en pri­vé » cé­lé­bré par un re­li­gieux, ex­plique Cik Ani, chef du village de Ka­rang En­dah, dans le sud de l’île de Su­ma­tra. son père soit in­ci­né­ré, ex­plique CNN. Jeu­di, le tri­bu­nal de Pun­jab et de l’Ha­rya­na a au­to­ri­sé les dis­ciples de la Mis­sion d’éveil de la lu­mière di­vine à conser­ver le corps de leur gou­rou dans… un fri­go com­mer­cial. Les juges ont dé­cla­ré « se trou­ver dans une si­tua­tion ubuesque où, en l’ab­sence de loi ou d’obli­ga­tion don­nant des di­rec­tives pour dis­po­ser du corps », ils ne peuvent pas in­ter­dire sa conser­va­tion au frais.

3

Ikea, le squat ca­ni­cule des Chi­nois Le géant de l’ameu­ble­ment sué­dois Ikea voit ses ma­ga­sins chi­nois se rem­plir. Un af­flux de clients ? Pas vrai­ment. Les Chi­nois ont pris l’ha­bi­tude de ve­nir se pré­las­ser sur les lits et ca­na­pés de l’en­seigne, pro­fi­tant de l’air cli­ma­ti­sé en cette pé­riode de ca­ni­cule. Les fans de sieste de­vraient conti­nuer à af­fluer dans les rayons des ma­ga­sins Ikea ces pro­chains jours, la mé­téo de Shan­ghai ayant an­non­cé que la vague de cha­leur se pour­sui­vrait toute la se­maine.

4

La po­lice confond chanvre et can­na­bis En pa­trouille le 26 juin, des po­li­ciers mu­ni­ci­paux, à Lyon, re­pèrent ce qui res­semble à une plan­ta­tion de can­na­bis le long du cours Char­le­magne. Ni une ni deux, ils ar­rachent près de 4000 m2 de ces plantes, se­lon Le Pro­grès. Sauf qu’il s’agis­sait d’un mé­lange de chanvre, de lin et d’orge mis en place pour la Bien­nale de l’ar­chi­tec­ture. La lé­gende des échecs est de re­tour. A 54 ans, Gar­ry Kas­pa­rov sort de sa re­traite spor­tive le temps d’un tour­noi à Saint-Louis, dans le Mis­sou­ri aux EtatsUnis, ont an­non­cé les or­ga­ni­sa­teurs dans un com­mu­ni­qué. « J’ai l’im­pres­sion que je vais faire mon­ter l’âge moyen et bais­ser le clas­se­ment moyen », a an­non­cé mer­cre­di soir sur Twit­ter l’an­cien cham­pion du monde d’échecs, qui a pris sa re­traite en 2005. Du 14 au 19 août, le Russe se­ra op­po­sé à neuf autres joueurs, dont six membres du Grand Chess Tour, qui réunit les meilleurs joueurs mon­diaux.

6

Un Suisse de 45 ans, qui avait vo­lé plus de 10 000 plumes de ra­paces conser­vés dans les col­lec­tions or­ni­tho­lo­giques de mu­sées eu­ro­péens, a été condam­né mer­cre­di à trois ans de pri­son par la jus­tice hel­vé­tique. L’au­teur des vols, un col­lec­tion­neur pas­sion­né de ra­paces, ac­cé­dait aux col­lec­tions or­ni­tho­lo­giques en pré­tex­tant des re­cherches scien­ti­fiques. Entre 2005 et 2012, l’homme a vo­lé au to­tal les plumes de 127 es­pèces, d’une va­leur de 427 000 francs suisses (en­vi­ron 390 000 €). Aza­ren­ka veut des crèches sur le cir­cuit La ten­nis­wo­man Vic­to­ria Aza­ren­ka, qui a ef­fec­tué son re­tour en juin après la nais­sance de son pre­mier en­fant, a ré­cla­mé à la Wo­men’s Ten­nis As­so­cia­tion plus de sou­tien aux joueuses mères, no­tam­ment grâce à la créa­tion de crèches tem­po­raires. « Les gar­çons ont le luxe d’avoir des crèches à chaque tour­noi. Il est temps que les femmes dis­posent des mêmes fa­ci­li­tés », a dé­cla­ré la Bié­lo­russe, vic­to­rieuse mer­cre­di de la Russe Ele­na Ves­ni­na au deuxième tour de Wim­ble­don.

8

Une voi­tu­rette de golf en guise de taxi Un homme doit com­pa­raître en dé­cembre de­vant le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Nîmes pour « exer­cice illé­gal de la pro­fes­sion ré­gle­men­tée de taxi », rap­porte Ob­jec­tif Gard. Le Gar­dois est soup­çon­né d’avoir trans­por­té des clients dans les rues du centre-ville de Nîmes, moyen­nant fi­nances, dans une… voi­tu­rette de golf. Des ar­ti­sans taxis pro­fes­sion­nels au­raient at­ti­ré l’at­ten­tion des au­to­ri­tés sur cette concur­rence qu’ils jugent dé­loyale.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.