Les ré­flexes à mettre en boîte

Pe­tit guide à l’usage de ceux qui ont dé­ci­dé de se mettre à bri­co­ler chez eux

20 Minutes (Paris) - - Pratique - Alexis Mo­reau

Il y a ceux qui ap­prennent à bri­co­ler tout pe­tits, et ceux qui hé­sitent au mo­ment de chan­ger une am­poule. Pour les membres de la deuxième ca­té­go­rie qui pro­jettent d’uti­li­ser leur temps libre cet été pour ré­pa­rer ce qui cloche dans leur mai­son, sa­chez qu’il existe plu­sieurs er­reurs à ne pas com­mettre si vous sou­hai­tez de­ve­nir ra­pi­de­ment le maître du mar­teau. « La phase de pré­pa­ra­tion est tout aus­si im­por­tante que le bri­co­lage lui­même », ex­plique d’em­blée De­nis Du­cours, fon­da­teur du blog Vis­ser Ma­lin. Cette étape est sou­vent né­gli­gée par les no­vices en bri­co­lage. « Un dé­bu­tant qui va vou­loir faire une chaise de jar­din, par exemple, va al­ler cher­cher trois bouts de bois et va se lan­cer dans la fou­lée. Et ce­la sans faire d’es­quisses ou de ga­ba­rits, ni éta­blir la liste com­plète des ma­té­riaux dont il a vrai­ment be­soin. » Un manque de pré­pa­ra­tion, qui risque de lui faire perdre beau­coup de temps. Le contraindre à faire deux ou trois al­lers-re­tours au ma­ga­sin, et le for­cer « à ré­in­ven­ter la roue », au risque de mul­ti­plier les er­reurs. Alors « qu’avec deux heures de re­cherche sur In­ter­net, grâce à toutes les vi­déos et les blogs exis­tants, il y a moyen de li­mi­ter la casse et de se faire une idée un peu plus claire » de la marche à suivre pour réus­sir son pro­jet. Res­pec­ter le ti­ming Non, vous ne pou­vez pas faire ce que vous vou­lez, quand vous le vou­lez et comme vous le vou­lez. Il convient de lire les in­di­ca­tions no­tées sur les pro­duits que vous uti­li­sez. Un exemple ? La pein­ture en ex­té­rieur. En ef­fet, il est for­te­ment dé­con­seillé de peindre et de lais­ser son oeuvre sé­cher en plein so­leil. « Des cloques peuvent se for­mer et la pein­ture risque de se fis­su­rer au bout de quelques mois ou an­nées », pré­vient Cé­dric Char­bon­nier, blo­gueur pour Bri­co­lage Fa­cile. Pour un mur im­pec­cable at­ten­dez donc que la tem­pé­ra­ture soit fraîche et « res­pec­tez le temps de sé­chage » entre la pre­mière et la deuxième couche. Si­non, cette der­nière risque « de ne pas adhé­rer », ajoute notre ex­pert. En­fin, ne faites pas l’er­reur de vous sur­équi­per et d’ache­ter di­rec­te­ment 5000 € de four­ni­tures que vous n’uti­li­se­rez ja­mais. « Avec un mi­ni­mum d’ou­tils on peut très bien se dé­brouiller comme il faut, ex­plique De­nis Du­cours. Le mieux c’est de com­men­cer pe­tit, voir comment on avance, pour en­suite ache­ter des ou­tils sup­plé­men­taires. » Alors, on s’y met ?

Un mi­ni­mum d’ou­tils suf­fit lar­ge­ment au dé­part pour s’y mettre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.