L’opé­ra­tion Bar­khane ju­gée mal en­ga­gée

20 Minutes (Paris) - - ACTUALITÉ -

Alors que le pré­sident Em­ma­nuel Ma­cron ren­con­trait, lun­di à Nouak­chott (Mau­ri­ta­nie), ses ho­mo­logues du G5 Sa­hel, les ré­sul­tats de l’opé­ra­tion Bar­khane ne laissent pas en­tre­voir la pos­si­bi­li­té d’un désen­ga­ge­ment à court ou moyen terme. En cause, entre autres, des groupes djihadistes qui se ren­forcent et étendent leur rayon d’ac­tion. «Je ne pense pas qu’il soit pos­sible de ré­gler le pro­blème au Ma­li en moins de dix à quinze ans, si tant est que nous le puis­sions », avait ad­mis fin fé­vrier le gé­né­ral Fran­çois Le­cointre, chef d’état-ma­jor des ar­mées fran­çaises. « Les Amé­ri­cains ont ten­té cette ap­proche du tout-sé­cu­ri­taire en Afghanistan. Ré­sul­tat : les ta­li­bans y sont plus forts que ja­mais », a confié à Ba­ka­ry Sambe, di­rec­teur du groupe de ré­flexion Tim­buk­tu Ins­ti­tute à Da­kar. « Les Fran­çais font de même dans le nord du Ma­li. Comble du comble, le dji­ha­disme a conta­mi­né le Bur­ki­naFa­so, le Ni­ger et la Mau­ri­ta­nie. » Et d’es­ti­mer : « Bar­khane est dé­sor­mais en­li­sée. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.