Chaud pour le bron­zage en ca­bine

20 Minutes (Paris) - - ACTUALITÉ -

Bien­tôt l’éclipse to­tale pour les ca­bines de bron­zage? Dans un avis ren­du mer­cre­di, l’Agence na­tio­nale de sé­cu­ri­té sa­ni­taire (Anses) a de­man­dé «aux pou­voirs pu­blics de prendre toute me­sure de na­ture à faire ces­ser l’ex­po­si­tion de la po­pu­la­tion aux UV ar­ti­fi­ciels », en l’oc­cur­rence dans les ca­bines de bron­zage, de­vant le risque de can­cer cu­ta­né «avé­ré». « En France, il a été es­ti­mé que 43 % des mé­la­nomes chez les jeunes pou­vaient être at­tri­bués à une uti­li­sa­tion de ces ca­bines avant l’âge de 30 ans », a sou­li­gné l’agence. Outre le risque de can­cer, les rayon­ne­ments ar­ti­fi­ciels «ne pré­parent pas la peau» au bron­zage, « ne pro­tègent pas des coups de so­leil », « ne per­mettent pas un ap­port si­gni­fi­ca­tif de vi­ta­mine D» et pro­voquent un vieillis­se­ment de la peau «quatre fois plus ra­pide qu’avec le so­leil ». Le Syn­di­cat na­tio­nal des pro­fes­sion­nels du sec­teur main­tient, lui, que «le bron­zage rai­son­né n’est pas dan­ge­reux et par­ti­cipe au bie­nêtre des Fran­çais ». L’in­ter­dic­tion des ca­bines de bron­zage est de­man­dée de­puis 2015 par les der­ma­to­logues, l’Aca­dé­mie de mé­de­cine, et même les sé­na­teurs, mais sans être sui­vie à ce jour par le gou­ver­ne­ment, qui s’est conten­té de dur­cir leur ré­gle­men­ta­tion.

L’Agence de sé­cu­ri­té sa­ni­taire met à l’in­dex les ca­bines de bron­zage.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.