La res­pon­sa­bi­li­té de l’Etat éta­blie par la jus­tice

20 Minutes (Paris) - - ACTUALITÉ -

Mal­for­ma­tions, au­tisme, troubles ORL… Le tri­bu­nal ad­mi­nis­tra­tif de Mon­treuil (Sei­ne­Saint-De­nis) a re­con­nu jeu­di la res­pon­sa­bi­li­té de l’Etat dans des mal­for­ma­tions sur des en­fants ex­po­sés à la Dé­pa­kine et l’a condam­né à in­dem­ni­ser trois fa­milles. Une pre­mière pour la jus­tice ad­mi­nis­tra­tive, qui a plan­ché sur les re­quêtes dé­po­sées par ces fa­milles dont les en­fants sont lour­de­ment han­di­ca­pés après avoir été ex­po­sés in ute­ro à ce mé­di­ca­ment. Le tri­bu­nal a tou­te­fois es­ti­mé que les res­pon­sa­bi­li­tés étaient par­ta­gées, dans une moindre me­sure, par le la­bo­ra­toire Sa­no­fi et des mé­de­cins pres­crip­teurs. L’Etat a été condam­né à in­dem­ni­ser chaque fa­mille à des mon­tants d’en­vi­ron 200000 €, 157000 € et 20000 €, en fonc­tion de la date de nais­sance des cinq en­fants concer­nés, âgés au­jourd’hui de 11 à 35 ans. L’avo­cat des fa­milles, Charles Jo­seph-Ou­din, a sa­lué de «bonnes dé­ci­sions», no­tam­ment car elles en­gagent aus­si la res­pon­sa­bi­li­té du la­bo­ra­toire, tout en an­non­çant que les re­qué­rants al­laient faire ap­pel.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.