Me­ghan Markle s’est sen­tie ré­duite au si­lence par la Cou­ronne

20 Minutes (Paris) - - CULTURE -

De nou­veaux do­cu­ments ont été dif­fu­sés dans le cadre du pro­cès in­ten­té par Me­ghan Markle et le prince Har­ry contre des journaux bri­tan­niques. Ils ne de­vraient pas plaire à la reine Eli­sa­beth II. On y ap­prend que la du­chesse de Sus­sex ne s’est pas sen­tie sou­te­nue par la mo­nar­chie face aux at­taques de la presse à scan­dale. « [Me­ghan Markle] est de­ve­nue l’ob­jet d’un grand nombre d’ar­ticles faux et nui­sibles dans les ta­bloïds, en par­ti­cu­lier dans le [Mail on Sun­day]. Comme ses amis ne l’avaient ja­mais vue dans un tel état avant, ils se sont in­quié­tés à juste titre pour sa san­té, en par­ti­cu­lier parce qu’elle était en­ceinte, non pro­té­gée par l’ins­ti­tu­tion et avait l’in­ter­dic­tion

« Me­ghan Markle avait l’in­ter­dic­tion de se dé­fendre elle-même. »

de se dé­fendre elle-même», peut-on lire dans le do­cu­ment re­layé par le ma­ga­zine Town and Coun­try.

Le Mail on Sun­day avait pu­blié une lettre de Me­ghan Markle en­voyée à son père, Tho­mas (avec l’ac­cord de ce der­nier). L’épouse du prince Har­ry ac­cuse le jour­nal d’avoir pu­blié une ver­sion tron­quée dans la­quelle elle tient le mau­vais rôle.

La du­chesse de Sus­sex ac­cuse les ta­bloïds bri­tan­niques.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.