Pour­quoi Ma­cron a in­vi­té Trump

20 Minutes (Rennes) - - Actualité - Laure Co­met­ti

Après deux re­lances du chef de l’Etat fran­çais, le pré­sident amé­ri­cain Do-

nald Trump a ac­cep­té, mer­cre­di, d’as­sis­ter au dé­fi­lé du 14-Juillet sur les Champs-Ely­sées. Ce qui n’a pas man­qué de dé­clen­cher de mul­tiples réac­tions et com­men­taires sur la di­plo­ma­tie ma­cro­nienne. Cette in­vi­ta­tion « a été dé­ci­dée bien avant l’ac­ces­sion au pou­voir » du fon­da­teur d’En marche!, a in­di­qué la pré­si­dence. Le prin­cipe au­rait été ac­té dès l’au­tomne, sous le quin­quen­nat de Fran­çois Hol­lande, re­late L’Opi­nion, pour cé­lé­brer le cen­tième an­ni­ver­saire de l’en­trée en guerre des Etats-Unis sur le sol fran­çais, en 1917. « Il s’agit d’un dé­fi­lé mi­li­taire, rap­pelle l’his­to­rienne Isabelle Da­vion. Il y a une vo­lon­té de mon­trer la puis­sance ar­mée de la France. » Pour Pas­cal Bo­ni­face, di­rec­teur fon­da­teur de l’Ins­ti­tut de relations in­ter­na­tio­nales et stra­té­giques (Iris), « Ma­cron veut mon­trer qu’il n’a pas peur du contact, qu’il ne va ni os­tra­ci­ser un Etat ni cé­der à ses exi­gences ». Cette vi­site peut aus­si avoir des re­tom­bées po­si­tives pour le pré­sident fran­çais. « Dans une so­cié­té in­ter­na­tio­nale, on est puis­sant de la puis­sance de ses al­liés », avance l’his­to­rienne. Mar­di, l’Ely­sée a ain­si an­non­cé que les deux pays en­vi­sagent de « tra­vailler à une ré­ponse com­mune en cas d’at­taque chi­mique en Sy­rie ». « Les Etats-Unis sont un pays ami de la France. Cette his­toire n’a pas vo­ca­tion à être dé­men­tie. Il peut y avoir des désac­cords, sur les ques­tions cli­ma­tiques no­tam­ment, mais sur d’autres su­jets il y a des conver­gences de vue », a ré­su­mé la pré­si­dence.

Do­nald Trump a ac­cep­té l’in­vi­ta­tion d’Em­ma­nuel Ma­cron mer­cre­di.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.