Boire en mou­ve­ment, nau­sées au tour­nant

20 Minutes (Rennes) - - Pratique -

Les ex­perts sont ra­di­caux : l’al­cool est à ban­nir des voi­tures, pour les

conduc­teurs comme pour les pas­sa­gers. «Les bois­sons al­coo­li­sées per­turbent l’équi­libre et sont dé­con­seillées pour tous les moyens de trans­port », an­nonce le mé­de­cin pa­ri­sien Ra­phaël Had­jedj. L’ORL ajoute ce­pen­dant que « les bois­sons éner­gi­santes agissent sur la vi­gi­lance, mais n’ont pas d’in­ci­dence sur l’oreille in­terne ». Pour les pas­sa­gers stres­sés, le ca­fé reste tout de même à évi­ter car le but, quand on est en mou­ve­ment, est « de se dé­tendre au maxi­mum ». A évi­ter aus­si: le confi­ne­ment, les bruits agres­sifs et la nour­ri­ture trop grasse. L’OMS pré­cise d’ailleurs, dans une note dé­diée au mal des trans­ports, qu’il ne faut pas faire de mou­ve­ments brusques. Ces der­niers fa­vo­risent le dés­équi­libre tout comme « le manque de som­meil, une mau­vaise hy­dra­ta­tion et le fait de lire des livres ou de jouer sur des écrans », af­firme le doc­teur Had­jedj. Pour lui, « le re­gard ne doit pas être di­ri­gé vers le bas ». A sa­voir aus­si, et contrai­re­ment à d’autres ma­la­dies, « vo­mir ne sou­lage pas du mal des trans­ports. Au contraire, on risque de se déshy­dra­ter », conclut le spé­cia­liste. Un der­nier con­seil, donc : res­ter à l’eau.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.