L’été s’ra chaud

Le dis­cours d’Em­ma­nuel Ma­cron de­vant le Con­grès marque le dé­but d’une pé­riode cru­ciale pour le pré­sident et son exé­cu­tif avec, comme fil rouge, le brû­lant dos­sier du Code du tra­vail.

20 Minutes (Rennes) - - Grand Rennes - Anne-Laë­ti­ta Bé­raud

Chaud de­vant. Après les élec­tions et la mise en ordre de l’As­sem­blée na­tio­nale, l’exé­cu­tif entre dans le dur. La se­maine po­li­tique s’an­nonce lourde : ce lun­di, le pré­sident de la Ré­pu­blique dé­li­vre­ra un dis­cours de­vant les élus de l’As­sem­blée et du Sé­nat à Ver­sailles (lire ci-des­sous). Cette in­ter­ven­tion ex­cep­tion­nelle du chef de l’Etat – qui se sub­sti­tue à la tra­di­tion­nelle in­ter­view té­lé du 14-Juillet – vise à don­ner le cap de ses ré­formes et la phi­lo­so­phie de son ac­tion. Ce dis­cours, très cri­ti­qué par l’op­po­si­tion, se­ra sui­vi d’in­ter­ven­tions des groupes po­li­tiques. Un dé­bat sans vote se fe­ra après le dé­part du chef de l’Etat de la salle du Con­grès. Du cô­té des élus, man­que­ront à l’ap­pel les dé­pu­tés du groupe La France in­sou­mise (LFI), ain­si que l‘en­semble des dé­pu­tés et des sé­na­teurs com­mu­nistes. Jean-Luc Mé­len­chon, chef du groupe LFI, voit dans le dis­cours d’Em­ma­nuel Ma­cron une « réunion qui n’a au­cun ob­jec­tif autre que d’en­tendre le pré­sident (…) alors que, lui, n’écou­te­ra per­sonne ». Un com­men­taire que sont loin de par­ta­ger les dé­pu­tés de la ma­jo­ri­té, dont les pe­tits nou­veaux. « J’at­tends une pa­role forte », es­père ain­si Cé­dric Rous­sel, élu dans les Alpes-Ma­ri­times.

Don­ner le rythme

Après le cap, l’agen­da. Au len­de­main du dis­cours du pré­sident à Ver­sailles, ce se­ra au tour du Pre­mier mi­nistre d’être à la tri­bune. Edouard Phi­lippe pro­non­ce­ra son dis­cours de po­li­tique gé­né­rale de­vant l’As­sem­blée na­tio­nale. Cette in­ter­ven­tion pour­rait don­ner le tem­po des ré­formes, dont celle de l’im­pôt sur la for­tune (ISF) et de la trans­for­ma­tion du cré­dit d’im­pôt pour la com­pé­ti­ti­vi­té et l’em­ploi (CICE). Après le rap­port sé­vère, le 29 juin, de la Cour des comptes sur la si­tua­tion des comptes pu­blics, Ber­cy pren­dra la main, jeu­di. Gé­rald Dar­ma­nin, mi­nistre de l’Ac­tion et des Comptes pu­blics, or­ga­ni­se­ra des « états gé­né­raux des comptes de la na­tion », a an­non­cé son ca­bi­net. Une pre­mière étape avant « des ré­formes cou­ra­geuses » qui pour­raient ser­rer la cein­ture des Fran­çais… En­fin, les dis­cus­sions liées à la ré­forme du Code du tra­vail vont se pour­suivre toute la se­maine. L’hé­mi­cycle exa­mi­ne­ra, à par­tir du 10 juillet, le pro­jet de loi d’ha­bi­li­ta­tion au­to­ri­sant le gou­ver­ne­ment à lé­gi­fé­rer par or­don­nances. La date du vote de l’en­semble du pro­jet de loi n’est pas en­core été fixée.

Edouard Phi­lippe et Em­ma­nuel Ma­cron, le 23 mai.

Le Con­grès s’est réuni pour la der­nière fois à Ver­sailles en no­vembre 2015.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.