Les pas­sa­gers de la LGV ra­content leur voyage

Inau­gu­rée sa­me­di, la LGV est ou­verte aux voya­geurs

20 Minutes (Rennes) - - Grand Rennes - Ca­mille Al­lain

«C’est juste un train. » Di­manche ma­tin, deux ado­les­centes ri­canent en voyant les ca­mé­ras de té­lé­vi­sion fil­mer l’ar­ri­vée du TGV 08707 en gare de Rennes. Der­rière ses ap­pa­rences or­di­naires, ce train vient d’ef­fec­tuer le pre­mier Pa­ris Rennes en moins d’une heure trente. « C’était su­per-ra­pide. Je me suis en­dor­mi. Quand je me suis ré­veillé, on était ar­ri­vés », té­moigne You­ri. Ha­bi­tué à ve­nir à Rennes pour tra­vailler, le jeune homme ne sa­vait même pas qu’il al­lait voya­ger dans un train pas comme les autres. « C’est le conduc­teur qui nous l’a an­non­cé. Il a aus­si pré­ve­nu quand on était en pointe de vi­tesse », ajoute-t-il.

« Au­cune dif­fé­rence »

Pous­sé à 320 km/h, le train « n’a pas bou­gé. Vrai­ment, je n’ai vu au­cune dif­fé­rence », té­moigne une voyageuse. Du cô­té du per­son­nel de la SNCF, on souffle. Le train inau­gu­ral est ar­ri­vé à l’heure et re­par­ti dans les temps vers Quim­per. « Il faut que les conduc­teurs s’ha­bi­tuent mais ils sont for­més de­puis un mo­ment. On n’avait pas d’ap­pré­hen­sion », as­sure-t-on à la di­rec­tion. Of­fi­ciel­le­ment lan­cée di­manche, la LGV avait été inau­gu­rée la veille par Em­ma­nuel Ma­cron, qui s’est of­fert un pe­tit bain de foule. Dans son dis­cours, le pré­sident de la Ré­pu­blique a sa­lué la mo­bi­li­sa­tion des élus de la ré­gion, qui ont beau­coup oeu­vré (et fi­nan­cé) pour ce pro­jet, es­ti­mé à plus de trois mil­liards d’eu­ros. « Le rêve des cinq pro­chaines an­nées ne doit pas être un nou­veau grand pro­jet comme ce­lui­là. » Pour les usa­gers, ce gain de 40 min coû­te­ra en moyenne six eu­ros de plus par voyage.

Agent à la SNCF, Vir­gi­nie re­garde le pre­mier train ra­pide quit­ter Rennes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.