Vi­va le Mexique, « Co­co »!

20 Minutes (Rennes) - - Cinéma - De notre en­voyée spé­ciale au Mexique, C. V.

Mi­guel, le hé­ros du gé­nial Co­co de Lee Un­krich et Adrian Mo­li­na, est un ga­min mexi­cain trans­por­té dans le monde des morts après avoir em­prun­té une gui­tare sur la tombe d’un mu­si­cien. Pro­je­té dès ce mer­cre­di en ex­clu­si­vi­té au Grand Rex de Pa­ris, avant sa sortie na­tio­nale le 29 no­vembre, le nou­veau film des stu­dios Pixar em­porte le spec­ta­teur au coeur de la Fête des morts au Mexique. 20 Mi­nutes s’est ren­du sur place afin de com­pa­rer la réa­li­té au film.

Les villes aux mille cou­leurs. Au Mexique, le monde des morts « est très co­lo­ré », pré­cise Sal­va­dore, notre guide de l’of­fice de tou­risme, sur place. Pixar s’est lar­ge­ment ins­pi­ré de Gua­na­jua­to et de San Mi­guel de Al­lende dont les rues peintes de cou­leurs vives rap­pellent celles qu’ar­pentent Mi­guel à la re­cherche du mu­si­cien my­thique Er­nes­to de la Cruz.

La mu­sique om­ni­pré­sente. Pour une rai­son mys­té­rieuse, la mu­sique est in­ter­dite dans la fa­mille de Mi­guel qui doit se ca­cher pour en jouer. « Pen­dant le “Dia de los muer­tos”, elle est om­ni­pré­sente », rec­ti­fie Sal­va­dore. Des ma­ria­chis par­courent les ci­me­tières et jouent de­vant les tombes en échange quelques billets.

Les ma­quillages. « Le 1er no­vembre, tout le monde se ma­quille en sque­lette pour une pa­rade joyeuse et mu­si­cale », rap­pelle Adrian Mo­li­na. Pixar a pui­sé dans cette tra­di­tion pour créer les sque­lettes cra­quants du film. La mort n’a ja­mais été aus­si joyeuse que dans Co­co, un ode à la fa­mille.

Le film sort le 29 no­vembre mais est pro­je­té dès ce mer­cre­di à Pa­ris.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.