Le père Pey­rard se­ra ju­gé pour agres­sions sexuelles sur mi­neurs

20 Minutes (Rennes) - - Actualité - A Lyon, Eli­sa Fri­sul­lo

La se­maine der­nière, le par­quet de Saint-Etienne (Loire) a an­non­cé que le père Pey­rard se­ra ju­gé le 20 no­vembre pour agres­sions sexuelles sur mi­neurs. Des faits qui se se­raient dé­rou­lés il y a vingt-six ans. En juillet 2017, des per­sonnes ré­vé­laient à 20 Mi­nutes avoir été vic­times d’un prêtre du dio­cèse de SaintE­tienne, dans les an­nées 1970, 1980 et 1990. L’évêque de Saint-Etienne, Syl­vain Ba­taille, in­dique alors que le prêtre « re­con­naît les faits », mais pré­sente de « vraies dif­fi­cul­tés de mé­moire par rap­port à ces faits-là». «C’est un prêtre âgé, mais très pro­fon­dé­ment conscient de la gra­vi­té de ses actes » , ajoute-t-il. Le dio­cèse pré­cise qu’à trois re­prises des vic­times se sont ma­ni­fes­tées au­près de l’Eglise et leurs ac­cu­sa­tions si­gna­lées à la jus­tice. Le père Pey­rard se voit re­ti­rer son mi­nis­tère, mais au­cune pro­cé­dure n’est en­ga­gée, car il y a pres­crip­tion. En fé­vrier 2018, le pro­cu­reur de la Ré­pu­blique de Saint-Etienne, JeanDa­niel Re­gnauld, ouvre une en­quête pré­li­mi­naire. Les gen­darmes en­tendent 30 per­sonnes et trouvent un cas non pres­crit. Cet homme porte plainte contre Ré­gis Pey­rard, vingt-six ans après les faits. Le prêtre est pla­cé en garde à vue le 27 avril et confron­té au plai­gnant. « Il a dit que si la vic­time le di­sait, c’était sans doute vrai, mais qu’il ne se rap­pe­lait pas », in­dique une source proche du dos­sier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.